Museler la contestation au royaume

Le « printemps » du Maroc n’a pas les faveurs des médias français qui n’ont guère fait état des 11 jeunes victimes des violences policières de 2011 et 2012, dont une fille. Mais réprimer la contestation d’un régime despotique, sourd aux revendications de la population ne suffit pas. Bâillonner l’opposition, voilà ce que tente de perpétuer le Makhzen qui perdure, de roi en roi.


Ainsi une nouvelle fois le site internet de La Voie Démocratique a-t-il été piraté avec la mise en ligne d’une vidéo qui veut démontrer que ce parti n’a que ce qu’il mérite du fait qu’il soutient la lutte du peuple sahraoui.

« C’est une raison de plus pour que la Voie Démocratique continue d’informer sur le despotisme de ce régime et de faire connaître la lutte que mène notre peuple pour un régime démocratique, contre le makhzen et ses acolytes. Nous disons au régime lâche:

Oui nous sommes pour l’autodétermination du peuple sahraoui

Oui nous continuons notre combat jusqu’au démantèlement du Makhzen »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *