« Il y a 50 ans les Indépendances d’Afrique noire »

Ce numéro spécial est entièrement consacré à la conquête coloniale, les réalités de la colonisation, les luttes d’indépendances, leurs animateurs, l’installation du néocolonialisme sur le continent. Vous pouvez vous le procurer ce week-end à notre stand du Village du Monde à la Fête de l’Humanité ou en adressant un chèque de 9 € à l’ordre de l’AFASPA 13 rue Pierre et Marie Curie 93170 Bagnolet


Au sommaire :

* C’était l’Empire (colonial) français… par Robert Lejeune

* Le carnaval sarkozien des idées fausses par Francis Arzalier

* Le contexte historique des indépendances africaines de 1960 par Robert Lavaud et Gérard Lebon

* Le RDA : De l’anticolonialisme au néocolonialisme militant. Histoire d’une dérive politique (1946-1960) par Harana Paré

* Rôle de la CGT avant 1960 dans les luttes pour les indépendances en Afrique noire par Alphonse Véronèse

* Quinze ans qui ébranlèrent l’Afrique par Bernard Bouché

* Les accords inégaux de 1960. À propos des bases juridiques du néo-colonialisme par Pierre Kaldor, Archives Aujourd’hui l’Afrique n°1-2 (1975)

* Les services de renseignements au coeur des indépendances flouées par Robert Lejeune

*Le temps des tueurs par Robert Lejeune

* Les pionniers de l’espoir africain par Aujourd’hui l’Afrique

* L’expérience malienne d’édification socialiste (1960-1968) par Amadou Seydou Traoré

* Nigeria : un géant dans la tourmente par Bernard Couret

* Le Ghana de Nkrumah : indépendance et panafricanisme par Martin Verlet

* Cameroun 1960 : Après l’indépendance, l’armée française poursuit la guerre par Jean Chatain

* Cameroun 1960 : Un vrai « régime de GESTAPO » par Jean Chatain

* Houphouët, Sissoko : les ralliés de l’Occident par Francis Arzalier

* Sénégal : Pourquoi et comment Senghor s’est débarrassé de Mamadou Dia en décembre 1962 ? par Ibrahima Sène

* Qu’a fait l’Afrique noire de cinquante années d’indépendance ? par Mahmoud Bah

* Des indépendances à la souveraineté. Une autre Afrique est possible… par Jean-Claude Rabeherifara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *