GRÈVE DES TRAVAILLEURS SAHRAOUIS À LAAYOUNE

À l’appel de la Confédération Syndicale des travailleurs sahraouis des territoires occupés (CSTS), les personnels de l’Office Chérifiens des Phosphates ont entamé le 9 août 2010 une seconde action de grève devant le ministère de l’Energie et des Mines qui poursuit la spoliation illégale de la richesse naturelle du Sahara occidental.


Les différents corps de police marocains sont intervenus pour empêcher les manifestants d’accéder à la place prévue pour le sit-in, en installant des barrières de police dans les rues adjacentes. Les femmes des travailleurs et les retraités se sont joints à l’action revendicative qui souligne le rapport direct entre le report incessant du référendum d’autodétermination des populations du Sahara occidental de la poursuite du pillage des ressources naturelles du pays.

L’AFASPA salue cette lutte courageuse pour l’application du droit international bafoué avec la complicité de l’Union européenne et de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *