Coup de griffe à la légalité internationale au Parlement européen

Le Parlement européen a approuvé aujourd’hui la proposition de sa commission pêche en adoptant le rapport Fraga qui approuve l’accord de pêche entre l’Union européenne et le Maroc par 310 voix contre 204 et 49 abstentions. En infraction avec la législation sur l’exploitation des richesses naturelles des territoires non autonomes, et malgré les manifestations qui ont eu lieu sur ce territoire occupé (voir photos).


Au cours du débat, la commissaire à la pêche a osé justifier ce nouvel accord par une référence au respect des droits de l’homme au Sahara occidental!

On peut constater qu’avant même que cet accord soit mis en œuvre, cette clause n’est pas respectée puisque la répression des manifestations pacifiques de la population sahraouie dans les territoires occupés est toujours aussi violente, que la torture perdure dans les commissariats et les prisons et que les condamnations des militants sahraouis sont toujours aussi lourdes.

En réalité, cette clause n’a été qu’un leurre pour faire adopter l’accord par les parlementaires qui ne veulent pas prendre connaissance des rapports officiels du Parlement européen et de l’ONU sur les atteintes graves aux droits de l’Homme tant sur le peuple sahraoui que marocain!

Les votes des députés français :

– Ont voté contre : tous les députés communistes et Verts présents (sauf Bové qui s’est abstenu)

– Ont voté pour : tous les députés de droite présents (UMP, MODEM, Front national) ainsi que tous les députés socialistes présents, obéissant sans doute au gouvernement qui a voté pour l’accord au Conseil des ministres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *