COMMEMORATION DU 17 OCTOBRE 1961

Le collectif 17 octobre 61 appelle à un rassemblement sur le pont Saint-Michel à Paris le 17 octobre 2012 à 18h en hommage aux Algériens qui ont été massacrés il y a 51 ans par la police sous les ordres du Préfet de Police Maurice Papon qui n’a jamais rendu compte de ce crime. L’Etat français jusqu’à ce jour n’a pas voulu reconnaître sa responsabilité et qualifier ce crime d’Etat.


En octobre 2011, François Hollande, candidat à la présidence de le République avait signé l’appel sur « Médiapart » et participé au rassemblement à Clichy.

Depuis ce 50ème anniversaire, plus de nouvelles des autorités françaises. La préoccupation à l’ordre du jour ce sont les accords économiques qui vont être signés prochainement et l’assurance que la frontière maritime est bien imperméable à l’immigration.

Un hommage officiels à l’ancien officier félon, le Colonel Pierre Chateau-Jobert, membre de l’OAS, qui participa au putsch d’Alger et qui avait été condamnée à mort en 1962, aura lieu à la caserne des troupes aéroportées de Pau. La Présidence, par la plume de son chef d’Etat major a répondu à l’interpellation d’Henri Pouillot en rappelant la réponse du gouvernement avait été faite en février 2012 suite à l’interpellation d’un député à l’Assemblée nationale : il y a eu une amnistie, rien ne s’oppose plus à cet hommage !

Si Monsieur : la morale, l’éthique. Des valeurs qui ne figurent pas dans les manuels de l’OAS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *