VOHIBOLA, une des dernières forêts pluviales de l’est de Madagascar, transformée par le colonialisme et le présent… et gravement menacée : pillage et exploitation intensive du bois

>> L’ART CONTEMPORAIN ET LA SCIENCE EN DÉFENSE D’UNE FORÊT ET DE SES HABITANTS…

INSTALLATION ÉCOUMÈNE V2: VOHIBOLA, de Lia Giraud.
au CUBE, centre de création numérique), (à Issy-les-Moulineaux, jusqu’au 21 mars 2020

Présentation et Interview

1/ Présentation : (dans le site http://lecube.com)

http://lecube.com/programmation/ecoumene-v2

2/ Interview : (Emission archivée sur www.emap.fm)

Mercredi 12 février dans l’émission sur Madagascar « Les échos du Capricorne » sur la radio « Fréquence Paris-Plurielle » (FPP, FM-106.3 Mhz), Interview de Lia Giraud, Térence Meunier et Angélique et Stéphane Decampe par Jean-Claude Rabeherifara autour de l’INSTALLATION ECOUMENE V2 VOHIBOLA au Cube, centre de création numérique d’Issy-les-Moulineaux.

https://emap.fm/demand/Zooma/20200212e.html

Interview de 7’20 » à 52’12 »


« Écoumène » désigne pour les géographes l’ensemble des espaces terrestres anthropisées (habités ou exploités par l’homme). « ÉCOUMÈNE V2: VOHIBOLA » est une installation vivante et éphémère, réalisée à partir de micro-algues sensibles à la lumière, qui forment des « images vivantes ».
Lia Giraud symbolise dans cette installation l’espace Vohibola, une des dernières forêts de l’est de Madagascar, en proie à la déforestation. Transformé par le colonialisme et le présent par le pillage et l’exploitation intensive du bois, ce territoire naturel se raconte au travers des relations que chacun tisse avec le lieu et avec les autres formes de vies qui le peuplent.
À l’issue d’une enquête de terrain, documentée au moyen de la photographie, une composition subjective de ce territoire est réalisée sous la forme d’un négatif qui sera ensuite interprété par les micro-algues : procédé, appelé « algaégraphie », mis au point par Lia Giraud en collaboration avec le biologiste Claude Yéprémian du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris. Chaque version de cette série implique une autre discipline qui apporte un éclairage sur le récit de ce territoire.
Vohibola se raconte au travers des relations que chacun tisse avec le lieu et avec les autres formes de vies qui le peuplent. Dans cette installation, un dispositif photographique enregistre la disparition du paysage et restitue en temps réel ce processus dans un film d’animation. Une bande-son, réalisée en collaboration avec le compositeur Térence Meunier, ainsi qu’une série de détails photographiques, plongent les visiteurs dans l’atmosphère et le récit de Vohibola.

Le Cube – Centre de création numérique

20 cours Saint-Vincent
92130 Issy-les-Moulineaux

T2 : « Les Moulineaux » / RER C : « Issy » / Bus 123 : « Chemin des vignes »

Entrée libre

Horaires d’ouverture du Cube :

Du mardi au vendredi de 13h à 19h

Nocturne le mardi jusqu’à 21h

Samedi de 10h à 18h

Le Cube est fermé le dimanche et les jours fériés.


Interview :

Mercredi 12 février dans l’émission sur Madagascar « Les échos du Capricorne » sur la radio « Fréquence Paris-Plurielle » (FPP, FM-106.3 Mhz), Interview de Lia Giraud, Térence Meunier et Angélique et Stéphane Decampe par Jean-Claude Rabeherifara autour de l’INSTALLATION ECOUMENE V2 VOHIBOLA au Cube, centre de création numérique d’Issy-les-Moulineaux.

Emission archivée sur www.emap.fm :

Lien : https://emap.fm/demand/Zooma/20200212e.html

Interview de 7’20 » à 52’12″… Bonne écoute !

Vohibola, forêt pluviale de l’est de Madagascar, est gravement menacée et donc à défendre absolument…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *