« UN ALLER SIMPLE POUR MAORE » à l’Espace St Michel

Agnès Fouilleux signe un très beau film en donnant la parole aux comoriens qui, sur les quatre îles de l’archipel subissent les effets d’une politique néocoloniale sans équivoque. A travers les divers témoignages on découvre les basses oeuvres des services secrets et des mercenaires « au service de la France » qui ont permis le maintien d’une présence française politique et stratégique dans ce pays en violant la légalité internationale.


La séance organisée le 4 février par Survie a été suivie d’un débat très animé avec le public.

Vendredi 6 février la séance sera suivie d’un débat en présence de la réalisatrice Agnès Fouilleux, de Survie, de Camille Sarrot de RESF et de Damien Nantes de La Cimade.

Samedi 14 février la projection se situera dans le cadre de la semaine anticoloniale elle sera suivie d’un débat avec le Comité des Amis et Associations Comoriennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *