EXPLOSION POPULAIRE A MADAGASCAR… QUELLES PERSPECTIVES?

L’exaspération de la population malgache qui ne supporte plus la vie de misère qu’elle subit a conduit aux émeutes de ces derniers jours à Tananarive et dans les autres régions de l’île. Le régime libéral qui enrichit depuis plusieurs décennies une minorité et sacrifie la grande masse de la population, qui brade les ressources nationales, dont la terre, bien commun le plus précieux, est à l’origine de cette situation.

Des paradis pour les capitalistes dans les zones franches où les droits des travailleurs sont bafoués, un agrobusiness qui expulse les paysans de leurs terres, des jours où on ne prend plus qu’un seul repas, mais aussi des attaques du pouvoir contre la liberté d’expression de la société civile et des médias…Cette accumulation a engendré l’actuelle explosion de colère qui a déjà fait plus de 80 morts. Les bâtiments saccagés sont symboliques de la colère populaire : les magasins du président, richissime homme d’affaires, ses télévision et radio privées ainsi que celles de l’état qui sont à sa botte.

Il faudra autre chose qu’un partage du pouvoir pour calmer la colère populaire et répondre aux besoins sociaux des Malgaches.

La dénonciation de l’autoritarisme du président, qui rêve d’une répression féroce lui permettant de se débarrasser d’opposants gênants et des citoyens mobilisés, ne suffit pas à apporter des solutions aux maux dont souffre le pays.

Il ne suffira pas de changer les têtes pour changer de politique. L’actuelle opposition devra affirmer des choix de réformes, des programmes en rupture avec la logique actuelle.

Madagascar, comme les autres pays d’Afrique, a besoin pour son développement économique au profit de tous :
– de mesures véritables contre la pauvreté qui touche le plus grand nombre,

– de la préservation et de la promotion du bien commun (services publics d’éducation et de santé, patrimoine et ressources naturelles…),

– la garantie de la liberté d’expression, et d’une concertation avec les organisations démocratiques.

L’AFASPA est solidaire du peuple malgache qui exprime sa volonté de construire un avenir de paix et de progrès social.

Bagnolet le 30 Janvier 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *