Sortie nationale du film « Qui a tué Ali Ziri? » de Luc Decaster

L’AFASPA a soutenu la sortie de ce film dans les salles avec des centaines de contributeurs à l’opération de co-financement qui a dépassé l’objectif de collecter les 15 000 euros permettant de boucler le budget. Car ni le CNC, ni la Région Ile de France n’ont jugé bon d’apporter leur soutien financier. Le sujet dérange : la pugnacité d’un collectif citoyen à faire aboutir la vérité, qui demande justice pour ce retraité algérien dont la mort est intervenue suite à son interpellation par la police d’Argenteuil et son passage au commissariat.


Synopsis :

Le 11 juin 2009, Areski Kerfali, 61 ans et Ali Ziri, 69 ans sont interpellés par la police nationale d’Argenteuil, lors d’un contrôle routier. Ali Ziri quitte le commissariat dans le coma et décède à l’hôpital deux jours plus tard. L’explication donnée par la police et le procureur est : « décès suite à une malformation cardiaque ». Deux semaines après les faits, le juge d’instruction classe l’affaire sans suite. Un collectif d’habitants d’Argenteuil, Vérité et justice pour Ali Ziri se mobilise pour exiger une contre-expertise. L’autopsie révèle alors 27 hématomes et la mort par asphyxie suite à l’utilisation d’une technique d’immobilisation interdite depuis 2003.

Durant cinq années, le cinéaste Luc Decaster a filmé le combat de tous ceux qui refusent le procès bâclé, après cette mort que certains considèrent comme un lynchage.


Pourquoi ce film ?

La recherche et le questionnement autour des conditions de la mort de cet homme sont à l’origine du film. Trop de questions subsistent, alors que trois juges d’instruction se sont succédé sur le dossier :
Pourquoi les juges refusent-ils de faire une reconstitution des faits ?
Pourquoi refusent-ils de visionner l’enregistrement de la caméra de surveillance du commissariat ?
Pourquoi refusent-ils d’auditionner les témoins civils présents au commissariat ce soir-là ?

Les critiques :
Quelques critiques :
http://www.telerama.fr/cinema/qui-a-tue-ali-ziri-un-film-qui-ne-fait-pas-de-quartier-aux-bavures-policieres,132316.php

http://www.lemonde.fr/cinema/article/2015/10/06/qui-a-tue-ali-ziri-la-justice-francaise-entre-violences-policieres-et-deni_4783127_3476.html

http://www.politis.fr/Qui-a-tue-Ali-Ziri-de-Luc-Decaster,32608.html

http://blogs.mediapart.fr/blog/louise-fessard/051015/ali-ziri-ne-peut-pas-enterrer-la-verite

http://toutelaculture.com/cinema/a-laffiche/critique-qui-a-tue-ali-ziri-documentaire-militant-sur-les-violences-policieres-en-f

http://www.revue-bancal.fr/critiques/cinema-racisme-a-la-francaise/

http://www.jeuneafrique.com/mag/269329/culture/qui-a-tue-ali-ziri-les-27-hematomes-de-l-homme-au-coeur-fragile/

HORAIRES DE SÉANCES

horaires réguliers semaine du 14 au 20 octobre

A l’Espace Saint Michel

tous les jours à 13h20 et 20h30
et jeudi vendredi samedi et mardi à 16h40

Au cinéma le Jean Gabin à Argenteuil
Mercredi 13 à 18h30
Vendredi 16 à 20h, lundi 19 à 18h
Vendredi 23 à 18h, samedi 24 à 20h
Samedi 31 à 20h30 et dimanche 1 novembre à 18h

LES SOIRÉES DÉBATS A VENIR en présence de Luc Decaster
Mercredi 28 octobre à Grenoble, cinéma le Club

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *