Selma Baccar réalisatrice et députée tunisienne présente « Fatma 75 »

Fatma, étudiante, doit présenter un exposé à l’université. Cet exposé nous permettra de plonger dans l’histoire ancienne pour faire revivre les femmes célèbres de l’histoire tunisienne et les grandes figures de l’indépendance berbère.
Trois générations de femmes et trois manières de prise de conscience sont relatées dans ce film :


La période 1930-1938, qui trouve son aboutissement dans la création de l’Union des Femmes Tunisienne.

La période 1938-1952, qui montre le rapport entre la lutte des femmes et la lutte nationale pour l’indépendance. La période de 1956 à nos jours, avec les acquis de la femme tunisienne du Code du Statut Personnel en vigueur depuis 1975.

Sorti en 1976, le film démontre que les préoccupations des années 70 sont toujours d’actualité dans le processus révolutionnaire tunisien. Il réunit une pléiade d’actrices devenues des figures incontournables du cinéma tunisien à l’instar de Jalila Baccar et Mouna Nourreddine.

La réalisatrice désormais députée à l’Assemblée Nationale Constituante (groupe démocratique) siège à la Commission des Droits et des Libertés. Elle ne cesse de rappeler que la femme tunisienne a été de tous les combats, depuis la lutte pour l’indépendance jusqu’à la révolution.

MERCREDI 12 MARS 2014 à 20h

Cinéma LA CLEF 34 rue Daubenton à Paris (Métro Censier-Daubenton)

Débat à l’issue de la projection en présence de la réalisatrice Selma Baccar qui évoquera l’enjeu que représentent les droits des femmes dans la construction de la Tunisie démocratique.

Participation aux frais de la séance : 5 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *