Présentation du film « Notre guerre » d’Emmanuel Desbouiges et Dorothée Tromparent

Dans le cadre d’un partenariat avec la CCAS
Les soirées cinéma de l’AFASPA présentent

« Notre guerre » (2019) d’Emmanuel Desbouiges et Dorothée Tromparent

Mardi 23 Novembre 2021 à 19h30
Au Maltais rouge, 40 rue de Malte Paris 11eme Métro

C’est un film sur l’enfance, un film dans l’histoire. Les « Événements » de Nouvelle-Calédonie vus par les enfants des années 80, aujourd’hui quadragénaires.
Les personnages de Notre guerre sont Européens, Kanak, ou encore Wallisiens.
Mais ils sont tous Calédoniens et ont un point commun : ils étaient enfants, , lors des « événements » dans les années 80.

Entre 1984 et 1988, la Nouvelle-Calédonie s’embrase. Un face-à-face sans pitié oppose les Kanaks, engagés à corps perdu dans la lutte pour l’indépendance, et les Caldoches qui organisent une résistance farouche. Les autres communautés sont sommées de choisir leur camp.
De 1984 à 1988, les affrontements font 73 morts.
Les enfants calédoniens n’ont pas été épargnés par ce conflit. Trente ans après ils nous racontent « leur guerre ». Avec cette note d’espoir de Kuanene « Que demain on ne soit plus qu’un, que les deux bords s’unissent malgré nos différences et nos convictions pour gérer ensemble notre pays. »


Un film bien d’actualité en 2021

Le gouvernement français a décidé le maintien du 3ème référendum d’autodétermination le 12 décembre prochain, alors que le Palika, branche de gauche radiale du FLNKS, demande son report à septembre 2022 du fait que la pandémie qui a durement touché la population (272 morts entre septembre et octobre). Entre le deuil des familles et les restrictions sanitaires, les conditions d’une campagne électorale sereine ne pas remplies.

– Quel est le sens de l’appel du boycott des urnes, lancé à l’adresse des Calédoniens et des Kanak ?

– Pourquoi la France refuse-t-elle la demande de report à septembre 2022, de la dernière consultation d’autodétermination alors qu’elle colonise l’archipel depuis 167 ans ?

– Quelles chances de réaliser le rêve d’union des populations de Kanene ?

Autant de questions qui seront débattues parmi d’autres sur l’histoire de la Kanaky-Clédonie.

Débat à l’issue de la projection

Avec la participation de Kuanene Daniel WEA protagoniste du film,
membre de l’Association des Jeunes Kanak en France

Participation aux frais 5€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *