Présentation du film « A mon âge je me cache encore pour fumer » de Rayhana

A mon âge je me cache encore pour fumer

écrit et réalisé par Rayhana (2017)

Alger, dans les années 1990. Au cœur du hammam, l’un de leurs derniers espaces de liberté et loin du regard accusateur des hommes, mères, amantes, vierges ou exaltées islamistes, des fesses et des foulards de Dieu se confrontent, s’interpellent entre fous rires, pleurs et colères, bible et coran… avant le sifflement d’un poignard et le silence de Dieu. Ces destins croisés émeuvent, enchantent, font rire souvent grâce à la magnifique écriture de Rayhana.

Dans ce premier long métrage, la réalisatrice adapte la pièce qu’elle a écrite pour le théâtre. Elle a choisi de situer l’histoire dans un hammam, lieu intime où on est « mise à nue » à tout point de vue. Son message fort en gagé tient à ses personnages charismatiques, inspirés de femmes de son entourage. Les comédiennes qui le portent sont éblouissantes.

Ce film a obtenu le Prix du public au Festival de Thessalonique

Débat à l’issue de la projection

Avec la participation des comédiennes du film : Nadia Kaci et Fadila Belkebla

Participation aux frais 5€

Table de littérature et numéro hors-série d’Aujourd’hui l’Afrique :

ALGÉRIE 1830/2021. Le long chemin vers l’indépendance et l’émancipation du peuple.

La séance se déroule dans les conditions des gestes barrière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *