L’Espagne se déshonore une seconde fois

Pour la seconde fois de son Histoire l’Espagne se défausse de ses obligations internationales à l’égard du peuple du Sahara occidental,territoire non autonome qu’elle a colonisé durant quatre-vingt-onze années.


En 1975 c’est l’Espagne du dictateur Franco qui signa en catimini des accords secrets cédant illégalement la place dans sa colonie, au Maroc et à la Mauritanie.

En 2022 c’est l’Espagne gouvernée par le socialiste Pedro Sanchez qui bafoue le droit international, sans consultation des diverses composantes de la coalition, par une annonce qui cautionne une confiscation au peuple sahraoui de son droit imprescriptible et inaliénable à l’autodétermination.

Ce ralliement à la posture unilatérale que le Maroc adopte depuis plusieurs décennies, qui bloque le Plan de paix signé en 1991, n’est autre qu’une soumission au chantage à l’immigration exercé par le royaume chérifien et clairement revendiqué par lui, pour obtenir des pays européens en particulier, un reniement du droit international pour régler ce conflit de décolonisation inachevé.

Les liens étroits qui se sont noués depuis plus de 130 ans entre les peuples d’Espagne et du Sahara occidental doivent permettre de contraindre le gouvernement espagnol à assumer ses obligations de puissance administrante du dernier territoire non autonome d’Afrique et mettre fin à une situation de guerre dans le Maghreb qui dure depuis près de cinquante ans.

Le droit des peuples ne peut s’appliquer à géométrie variable à l’heure où le règlement des conflits au Proche orient, en Europe et en Afrique, nécessite le respect des résolutions de l’ONU, de l’Union africaine et dans le cas du Sahara occidental, de l’avis de la Cour Internationale de justice de la Haye. A ce propos, l’Union européenne et sa Commission, doivent respecter les décisions de la Cour européenne de justice en cessant de conclure des accords économiques délictueux avec le Maroc.

Bagnolet le 26 mars 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *