LE PLUS ANCIEN PRISONNIER POLITIQUE DJIBOUTIEN, MOHAMED AHMED JABHA EN DANGER DE MORT

*ORDHD – Observatoire pour le Respect des Droits humains à Djibouti (ordhd@hotmail.com)
*Association Française d’Amitié et de Solidarité avec les Peuples d’Afrique (afaspa@wanadoo.fr)

Communiqué de l’ORDHD et de l’AFASPA, 25 mars 2017

LE PLUS ANCIEN PRISONNIER POLITIQUE DJIBOUTIEN, MOHAMED AHMED JABHA EN DANGER DE MORT

Détenu depuis mai 2010 dans la terrible prison de Gabode sans jugement. Malade, Mohamed Ahmed Jabha n’a accès ni aux soins, ni visite de sa famille et encore moins à un avocat.

Aujourd’hui, des informations alarmantes nous parviennent par le biais des familles des prisonniers, selon lesquelles Jabha est dans un état grave et critique parce qu’il aurait été empoisonné.

Il est détenu arbitrairement depuis presque 7 ans, et illégalement depuis octobre 2016, date à laquelle la présidente de la cour d’Appel de Djibouti Idil Yonis Omar a ordonné sa libération.

Mr Omar Ali Ewado, président de la Ligue djiboutienne des droits humains- LDDH-a été arrêté le 19 mars 2017, pour avoir dénoncé les conditions scandaleuses de détention de Mohamed Ahmed dit Jabha et pour avoir demandé sa libération au Président de la République. Il est détenu au secret dans les locaux de la sécurité, sans visite de sa famille, ni de son avocat. Il a entamé une grève de la faim depuis le 19 mars.

Le pouvoir de Djibouti, en proie à une véritable hystérie répressive, a arrêté des militants syndicaux et politiques dont certains membres de MRD.

L’ORDHD demande :
• Le transfert d’urgence de Mohamed Ahmed Jabha dans un hôpital et la fin de sa détention illégale ;
• Une enquête indépendante pour déterminer les causes de sa maladie ;
• la libération du Président de la LDDH Omar Ali Ewado ainsi que la libération de tous les prisonniers politiques : Les membres du MRD ainsi que toutes les personnes qui croupissent en prison depuis plus de 2 ans accusées de sympathie à l’égard du FRUD.

Pour l’ORDHD,
A COLOMBA

Pour l’AFASPA,
Jean-Paul ESCOFFIER, Président


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *