« l’Affaire Borrel » QUE LA LUMIERE SOIT !

CONFERENCE-DEBAT

DIMANCHE 17 DECEMBRE à 15h au FIAP 30 rue Cabanis Paris 13ème

à l’appel de SURVIE, de l’AFASPA et des démocrates djiboutiens en France

en présence d’Elisabeth Borrel


« L’affaire Borrel », illustre les pratiques des gouvernements français successifs, héritées de la colonisation : interventions militaires, diplomatiques, économiques qui réduisent à peu de chose l’indépendance nationale conquise par les peuples d’Afrique.

L’AFASPA agit depuis sa création en 1973 pour que s’établissent des relations d’égalité et de non-ingérence entre la France et les pays africains. L’assassinat du magistrat BORREL à Djibouti, les zones d’ombre que les autorités françaises refusent d’éclairer depuis des années montrent que ces pratiques, nuisibles à la démocratie sur les deux continents, sont toujours présentes. Les relations franco-djiboutiennes sont encore trop souvent l’affaire de services secrets et de réseaux occultes, au profit des grandes puissances qui occupent les bases militaires : la France et les USA.

L’AFASPA demande que la justice puisse enfin faire toute la lumière sur la mort de M. BORREL par la levée de tout «secret défense» qui interdit d’accéder à la vérité, et aboutisse à la condamnation des responsables : tel est le sens de son appel à la conférence du 15 décembre 2006 à Paris et de son soutien permanent au peuple de Djibouti pour l’établissement de l’indépendance et de la démocratie dans son pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *