Diplomatie française : encore une bavure !

Qui prétendra que la France n’est pas soucieuse d’apporter son « aide »aux mouvements sociaux qui naissent en Afrique? Ces gens qui sont à peine « entrés dans l’histoire » ont besoin d’être guidés pour ne pas aller trop vite et trop loin. Tunisie, Egypte, Libye… « Non pas le Maroc » ! Avec cette informations révélée par le journal marocain « Akhbar Al youn », on comprend mieux la discrétion des médias français sur les réalités des manifestations contre la politique marocaine.


Selon le journal « Akhbar Al youm » du 23 mars 2011, le plus proche collaborateur de l’ambassadeur de France au Maroc a organisé une réunion avec des jeunes militants de certains partis légaux pour discuter du mouvement de 20 février, du discours du roi, de la situation en Afrique du Nord et au Moyen Orient…

Le diplomate français a, entre autres:

– mis en garde les jeunes contre ANNAHJ ADDIMOCRATI (la VOIE DEMOCRATIQUE) et contre Al ADL OU AL IHSANE qui chercheraient selon lui la confrontation avec les « forces de l’ordre », en déplaçant la protestation vers les quartiers populaires

– exprimé son appui au discours royal

le responsable de la communication de l’ambassade, Karim Bencheikh, a confirmé cette rencontre, selon la même source.

Nous ne pouvons que condamner cette ingérence flagrance dans les affaires intérieures du Maroc.
L’Etat français, puissance impérialisme, n’a aucune leçon à nous donner.

Ali Fkir (23 mars)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *