Un étudiant assassiné par la police tunisienne

L’organisation Liberté et Equité dénonce la répression policière qui a coûté la vie à Sami Ben Frej, qui étudiait au lycée technique de Jbiniana. Il est mort suites aux blessures causées par l’agression perpétrée par les forces de sécurité qui ont dispersé un rassemblement de protestation contre le blocus de la bande de Gaza devant le lycée le matin du mercredi 30 janvier.


Bien que les lycéens se soient dispersés et aient trouvé refuge dans les immeubles avoisinants, les policiers les ont pourchassés à l’intérieur des bâtiments et les ont frappés jusqu’à ce qu’ils perdent conscience. Sami Ben Frej, l’un d’entre eux, a été transporté d’urgence à l’hôpital de Jbiniana où il est décédé. C’est alors qu’a démarré une manifestation étudiante à la faculté des sciences de Sfax.

Liberté et Équité, indique d’autre part que les étudiants de la faculté des sciences de Sfax ont observé une grève générale le vendredi 1er février 2008 qui s’est étendue à toutes les facultés du gouvernorat de Sfax.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *