TUNISIE : la police s’en prend aux avocats

Le Conseil de l’Ordre de Tunis avait appelé les avocats à un sit in le 9 mai dans l’enceinte du Palais de Justice, pour protester contre le vote d’un texte de loi le jour même, concernant l’Institut de formation des avocats.

Cette loi constitue une menace contre l’indépendance du Barreau en plaçant cet Institut sous tutelle du ministère de la Justice et du ministère de l’Enseignement supérieur.
Les membres du Conseil de l’Ordre conduits par le bâtonnier devaient se rendre au ministère de la Justice pour déposer une protestation contre le projet de loi qui devait être voté cet après midi. De très importantes forces de police sont alors intervenues pour bloquer la sortie du Palais de Justice empêchant la délégation de se rendre au ministère. Les avocats ont alors forcé la sortie en scandant des slogans du type « Barreaux indépendants, policiers dehors » et en chantant l’hymne national.

Les très nombreux policiers présents ont alors tabassé des avocats, dont certains membres du Conseil de l’Ordre.

Le Bâtonnier a réagi en envoyant un télégramme de protestation pour dénoncer les agressions et l’acharnement dont sont victimes les membres du Barreau et pour réclamer le retrait du projet.

A l’heure actuelle, le sit in continue dans la Maison du Barreau avec quelques dizaines d’avocats. Le local fut encerclé par des dizaines de voitures officielles et banalisées, et une présence policière comme jamais vu.

Les avocats se disent décidés à maintenir un sit in tournant jusqu’au retrait de la loi. Ils appellent au soutien de tous les Barreaux à l’étranger ainsi que des ONG et de tous les démocrates.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *