« TOUKI BOUKI » de Djibril Diop Membety et « MILLE SOLEILS » de Mati Diop

C’est une séance particulière que nous proposons ce mois-ci pour découvrir deux films exceptionnels qu’il nous a semblé important de présenter ensemble et dans l’ordre de leur réalisation.


En 1972, Djibril Diop Mambety tourne Touki Bouki (Le voyage de la hyène) : Mory et Anta s’aiment. Les deux jeunes amants partagent le même rêve, quitter Dakar pour Paris. Au moment fatidique, Anta embarque. Mory, lui, reste seul sur les quais, incapable de s’arracher à sa terre.

Quarante ans plus tard, Mille Soleils enquête sur l’héritage personnel et universel que représente Touki Bouki.
Que s’est-il passé depuis ? Magaye Niang, le héros du film, n’a jamais quitté Dakar. Et aujourd’hui, le vieux cowboy se demande où est passée Anta, son amour de jeunesse.

« Ces mille horloges, ces mille soleils, ces mille fulgurances nous é
meuvent profondément à la faveur d’un film aussi nocturne que lumineux, aussi intuitif qu’ancré dans le temps présent, aussi digne de s’inscrire dans la lignée qu’il est novateur et puissant.

Avec Mille soleils, Mati Diop revisite avec une infinie finesse le programme de Touki bouki : conquérir sans abandonner. » Africultures

Ce film est lauréat du Grand prix du Festival international du documentaire de Marseille 2013.

MERCREDI 12 NOVEMBRE 2015 à 20h au Cinéma La Clef 34 rue Daubenton Paris 6ème (Métro Censier Daubenton. participation aux frais 5€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *