SOAMAHAMANINA, MADAGASCAR : MOBILISATION POPULAIRE et ARRESTATION des RESPONSABLES de l’association VONA ce 22 septembre 2016

Répression d’une lutte contre un accaparement de terres par une société chinoise
SOAMAHAMANINA, Madagascar
MOBILISATION POPULAIRE et ARRESTATION des RESPONSABLES de l’association VONA ce 22 septembre 2016

Craad-Oi Madagascar•Friday, September 23, 2016

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/soamahamanina-affrontement-entre-manifestants-et-forces-de-lordre/

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/affaire-soamahamanina-deux-leaders-des-contestataires-a-antanimora/

https://www.facebook.com/notes/craad-oi-madagascar/mobilisation-populaire-et-arrestation-des-responsables-de-lassociation-vona-ce-2/1143504165730238

Face au refus du projet minier par la majorité des 14 000 habitants de la commune de Soamahamanina, face aux protestations contre le mode de consultation publique utilisé pour ce projet et face à la mobilisation des organisations de la société civile, des voisins de la commune et d’un grand nombre de citoyens contre ce projet, l’ambassade de Chine à Madagascar et le Conseil de Gouvernement ont décidé de suspendre les activités de la société le 19 juillet 2016.

Les habitants de la Commune ont continué à réclamer le départ définitif de la société et de ses engins au cours de conférences de presse.

Le 8 septembre, le président de la République a effectué une inauguration à Miarinarivo, le chef-lieu de la région. Malgré l’interdiction d’afficher des banderoles, les habitants de Soamahamanina ont réussi à montrer leurs revendications. Le président de la République s’est approché du groupe de manifestants, a lu et dit qu’il « prendrait des mesures ». Ne voyant rien venir, les habitants ont organisé un défilé dans le village le 15 septembre pour réclamer de nouveau le départ de la société et fixé un « ultimatum » au 21 septembre.

Le lendemain, les manifestants sont descendus dans la rue et les forces de l’ordre ont arrêté les deux co- présidents de l’association VONA qui regroupe les représentants des villages affectés par le projet minier.

RÉCLAMONS LEUR LIBÉRATION ET LA RÉALISATION DES REVENDICATIONS DE LA MAJORITÉ DE LA POPULATION !!

Video des confrontations du 22 septembre 2016 :

https://web.facebook.com/madagasikaraomaly/videos/1768499733424096/

>> Madagascar Environmental Justice Network :

http://madagascarenvironmentaljustice.ning.com/?xg_source=msg_mes_network


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *