Présentation du film « Taafé Fanga » d’Adama Drabo

Dans une cour, la musique limpide de la kora du griot Djélimady Kouyaté invite à la veillée. Les hommes, les femmes et les enfants arrivent selon un ordre immuable et s’installent chacun dans leur groupe. Une créature de rêve apparaît et provoque le désordre en prenant place parmi les hommes. Offusqués, ils veulent chasser l’insolente, mais c’est sans compter sur la solidarité des femmes.

Profitant de la découverte d’un masque qui donne le pouvoir, les villageoises en pays Dogon renversent l’ordre des choses et prennent la place réservée habituellement aux hommes. Elles ne sont plus corvéables : ni cuisine, ni ramassage du bois, ni lessive. Elles portent le pantalon et fument allègrement. En contrepartie, leurs maris se retrouvent dans leurs rôle, habillés de pagne et surtout, obligé de tout assurer de la garde des enfants à la cuisine. Seule la petite Koumi reste à sa place et assure le dialogue entre les deux clans.

Le film s’inspire d’un récit traditionnel où un jour, les femmes se servirent des masques sacrés pour prendre le pouvoir et inverser les rôles dans la société.

Mardi 8 Novembre 2016 à 20h

Au cinéma LA CLEF, 34 rue Daubenton Paris 5e – Métro Censier-Daubenton

Débat à l’issue de la projection du film avec le réalisateur Salif Traoré, Secrétaire Général de l’Association des Cinéastes du Mali

Participation aux frais de la séance : 5 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *