Présentation du film « Sur la planche » de Leila Kilani

Tanger – Aujourd’hui, quatre jeunes femmes de vingt ans travaillent pour survivre le jour et vivent la nuit. Elles sont ouvrières réparties en deux castes : les textiles et les crevettes.
Leur obsession : bouger. « On est là » disent-elles. De l’aube à la nuit la cadence est effrénée, elles traversent la ville.


Temps, espace, sommeil sont rares. Petites bricoleuses de l’urgence qui travaillent les hommes et les maisons vides.
Ainsi va la folle course de Badia, Imane, Asma et Nawal…

Parmi les ouvrières qui épluchent des crevettes dans les usines de Tanger, deux jeunes filles marocaines répètent machinalement le même geste. Badia et Imane rêvent d’un monde meilleur. Si au moins elles pouvaient travailler dans les usines textiles de la zone franche, où elles seraient chronométrées par les grands groupes textiles… Rage et rêve d’évasion vont de pair dans ce film poignant et implacable, servi par des comédiennes épatantes.
Javier Martin, comité de sélection
de la Quinzaine des réalisateurs

Un film en résonnance avec l’actualité du procès de Wafae Charaf récemment condamnée à 2 ans de prison pour sa solidarité active avec les travailleurs licenciés suite à la création d’une section syndicale dans une entreprise de la zone franche de Tanger.

Mercredi 10 décembre 2014 à 20h
au cinéma LA CLEF, 34 rue Daubenton, Paris 5e Métro Censier-Daubenton

Débat à l’issue de la projection avec Fatima Har de AILES Femmes du Maroc

Participation aux frais de la séance : 5 euros

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *