Présentation du film « En attendant le vote des bêtes sauvages » d’Hébié MISSA

La projection sera précédée à 18h30 de la présentation du livre « Dette et Extractivisme » de Nicolas Sersiron. L’auteur, ex-président du CADTM-France (Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde), utilise le terme « extractivisme », initialement appliqué aux produits fossiles et agricoles, en l’étendant aux ressources financières du Sud et aujourd’hui du Nord.
Intimement lié au système de la dette, il est facteur d’injustice, de corruption, de violence sociale et environnementale.
L’annulation de la dette et la fin du pillage extractiviste sont des combats citoyens essentiels proposés dans ce livre.


A 20h Présentation du film « En attendant le vote des bêtes sauvages » d’Hébié MISSA (2010) 1h40 mn. Cette fiction est inspirée du roman d’Amadou Kourouma.

Dans un pays africain imaginaire, le président dictateur Koyaga trouve refuge dans son village natal après un attentat. Une longue veillée est organisée en son honneur mais Koyaga se voit obligé d’y écouter les féroces critiques liées à ses 21 ans de pouvoir sans partage. Lors de cette longue nuit, toute la vérité devra être dite sur ses origines « mythiques », sa dictature tyrannique, ses mensonges et ses innombrables crimes et assassinats.

Pendant cette même nuit, Dalméda, le chef des opposants, sera contraint de franchir la frontière pour échapper à la répression des lycaons, les hommes de main du Président Koyaga. Lors de ce voyage en pleine brousse, en compagnie d’un camarade sympathisant et d’un journaliste, Dalméda témoignera de ses nombreuses années de lutte contre le régime dictatorial.

Débat à l’issue de la projection avec des militant(e)s du FRUD de Djibouti, de l’Union des Populations du Cameroun, Le Balais citoyen du Burkina Faso.

Participation aux frais 5€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *