MENACES SUR LES ÉLECTIONS TUNISIENNES

Communiqué de la Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives

Malgré les remarques, rappels communiqués et mises en garde des associations démocratiques de l’immigration en France et en Europe, l’instance chargé de l’organisation des élections législatives et présidentielles dans le nord de la France « Instance Régionale Indépendante pour les Élections » de France 1 (IRIE) ainsi que l’organisme national « Instance Supérieur Indépendante pour les Elections (ISIE) n’ont pas pris les mesures nécessaires pour assurer le déroulement des élections dans des conditions dignes et respectueuses de l’indépendance et de la neutralité.

Ainsi l’IRIE de France 1 n’a cessé d’écarter les candidatures indépendantes au bureau e vote et plus précisément celles connues pour leurs long combat pour la démocratie et le respect des droits et l’Homme en Tunisie au profit de candidats proche du principal parti du précédant gouvernement.

Les opérations d’inscription et de répartition des électeurs dans les bureaux de vote sont entachées d’opacité. Elles transgressent les règles de neutralité.

Les associations démocratiques de l’immigration et les militantEs attachés aux respects des droits de l’homme dans leurs acceptions universelles ont crée une plateforme des droits civiques des Tunisiens à l’étranger pour regrouper leurs moyens afin d’observer et de s’assurer du on déroulement de toutes les opérations électorales. Cette plateforme a essayé en vain de convaincre l’IRIE de France 1 d’abandonner ses décisions opaques et partisanes au profit d’un seul parti. Malheureusement le bilan est lourdement négatif, aucunes réponses et aucunes rectifications de la part de l’IRIE et de l’ISIE.

La FTCR dénonce le mépris de l’IRIE de France 1 envers ses propres cadres tel son secrétaire général Hafedh AFFES qui a été évincé pour des motifs partisans. Cette attitude scandaleuse ainsi que tous les manquements qui ont fait l’objet d’interpellations publiques laisse planer de lourdes menaces sur les résultats des prochains scrutins électoraux.

La FTCR attachée aux objectifs de la révolution tunisienne de liberté, de dignité et de respect des droits de l’homme, valeurs qui ont marqués son combat durant quarante ans, attire l’attention sur la gravité de la situation du déroulement des élections en France et en Europe et s’engage publiquement à combattre tous les fossoyeurs de la démocratie naissante en Tunisie.

Le président Tarek BEN HIBA

Le 19 octobre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *