LES TUNISIENS DISENT « NON à un régime Ben Ali light »

Le peuple tunisien n’entend pas se voir confisquer la révolution qu’il a su mener en toute responsabilité et qu’il a payé de 78 morts et une centaine de blessés. La tentative de mettre en place un gouvernement qui garderait l’empreinte de la dictature est combattue par une population clairvoyante vigilante tout autant à l’abrogation de toute récupération politicienne d’où qu’elle vienne qui tournerait le dos à la mise en place d’une véritable démocratie en Tunisie. Elle exige l’abandon des outils législatifs qui permetteraient aux intérêts de la caste de privilégiés de maintenir leurs domination sur l’économie et la politique tunisiennes.


Malgré la répression, la révolte de la jeunesse et des forces démocratiques a imposé que le dictateur Ben Ali soit contraint de fuir hors de Tunisie.

L’AFASPA rend hommage à toutes ses victimes assassinées, emprisonnées, torturées depuis sa prise de pouvoir en 1976. Elle dénonce l’attitude de tous les présidents
de la République française qui ont apporté leur soutien à Ben Ali et à son régime répressif.

L’AFASPA dénonce l’attitude du président Sarkozy et de son gouvernement qui n’a eu comme seule préoccupation que celle de défendre les intérêts capitalistes du
patronat et des multinationales. N’est-ce pas Alliot-Marie, ministre des Affaires étrangères, qui a apporté son soutien au dictateur en lui proposant son savoir faire en
matière sécuritaire !

Aujourd’hui le peuple tunisien vient de vivre sa Révolution. Il vient de mettre en cause un pouvoir autocratique, libéral et corrompu. Il ouvre la voie à l’Indépendance de son pays par la Démocratie. Le peuple tunisien est dès maintenant confronté à une nouvelle étape, par le rassemblement de tous les démocrates, les forces de la société civile, la Ligue des droits de l’Homme, l’UGTT et autres pour construire le changement attendu au regard des aspirations qui se sont exprimées.

L’AFASPA est au côté du peuple tunisien. C’est à lui de décider des voies qu’il entend mettre en œuvre pour la Démocratie, la Laïcité, le développement économique et
industriel, la création d’emploi mettant en cause le libéralisme économique, afin que les richesses créées soient mieux réparties.

L’AFASPA poursuivra sa démarche avec le peuple de France pour imposer de nouvelles coopérations entre la Tunisie, la France et l’Europe, favorisant les réponses
sociales que sont en droit d’exiger tous les peuples.

Bagnolet, le 15 janvier 2011


AFASPA
(Association française d’amitié et de solidarité avec les peuples d’Afrique)
13 rue Pierre-et-Marie Curie
93170 Bagnolet (France)
01 49 93 07 60 / fax : 01 49 93 08 31 / afaspa@wanadoo.fr / www.afaspa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *