LE MAKHZEN ASSASSINE TOUJOURS !

Imad Al Attabi, ce jeune sympathisant du Hirak grièvement blessé par une bombe lacrymogène fournie par la France, le 20 juillet lors d’une manifestation sévèrement réprimée par les forces de police marocaines, est décédé 8 août à Rabat. Hier encore, sa famille n’était toujours pas autorisée à voir sa dépouille.


Suite au décès du jeune homme, des manifestations se sont déroulées dans diverses villes du Maroc. Celle qui avait commencé à se constituer à Al Hoceïma a immédiatement été attaquée par les forces de police. On vu des véhicules blindés arriver dans le RIF.

Réponse tout à fait inappropriée à la situation sociale explosive de la part du pouvoir.

Dans son récent discours du trône, le roi du Maroc a rejeté sur les partis au pouvoir la responsabilité de la situation. Aux yeux de Sa Majesté, la seule institution qui a fait son travail c’e serait la police! Difficile d’apaiser la colère de la population du Rif avec de tels arguments. Les visites ministérielles sur place n’ont pas produit de changement notable ni donné de perspective à la population d’une région marginalisée depuis des dizaines d’années.

L’Association Marocaine des Droits de l’Homme, Paris/ile de France appelle à un rassemblement de suite à l’assassinat de Imad Attabi, El Ghazi Khalada, Mouhicine Fikri et autres martyr-e-s du régime.

VENDREDI 11 AOÛT à 18h30
devant l’ambassade du Maroc 5 rue Tasse à Paris – Métro Trocadéro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *