Le Haut Comité des Droits de l’Homme de l’ONU épingle le Maroc sur sa répression au Sahara Occidental occupé

Le contenu et surtout la conclusion de ce repport sont insupportables pour le colonisateur et son protecteur principal qui ont, semble-t-il, demandé qu’il ne soit pas publié. Ce rapport confidentiel a été rendu public sur un site internet aux Etats Unis. La presse française s’en fait l’écho la semaine passée.


«La situation des droits de l’homme est préoccupante, particulièrement dans la partie du Sahara occidental sous administration marocaine. Actuellement, le peuple sahraoui se voit dénier le droit à l’autodétermination(ainsi que) toute une saérie d’autres droits (…).» Les rapporteurs accusentles autorités marocaines d’avoir «utilisé la force de manière disproportionnée» pour réprimer les manifestations pro-indépendantistes de mai 2005, qui fit officiellement un mort et« des centaines de blessés.»

Ils notent les sérieuses déficiences de la justice pour «garantir un procès équitable» aux personnes qui comparaissent devant les tribunaux marocains et les réponses qu’ils ont reçues à ce sujet «ne sont pas satisfaisantes.»

Les recommandations finales de ce rapport concluent :« Le droit d’autodétermination pour le peuple du Sahara Occidental doit être assuré et mis en place sans attendre (…). Presque toutes les violations des droits de l’homme(…) se nourrissent de la non-application de ce droit fondamental.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *