« ALLEZ, YALLAH ! » de Jean Pierre Thorn MERCREDI 21 FEVRIER à 20h30 au Cinéma La Clef 21 rue de la Clef PARIS métro : Censier Dubanton- entrée 5€

Le film sera suivi d’un débat avec le réalisateur et

– Chirisine Guillemaut, caravanière, fondatrice de Femmes contre l’intégrisme

– Simone Bernier de Femmes Solidaires

– Mériem Derkaoui, Adjointe au Maire d’Aubervilliers, fondatrice du Relai des Associations Algériennes des Femmes Démocrates

– Rosa Moussaoui, journaliste

– Salima Deramchi Association de Solidarité Citoyenne Ici et en Algérie

– La Voix Démocratique France

IL FAUT ALLER VOIR CE FILM QUI SUBIT UNE VERITABLE CENSURE ECONOMIQUE.


Dans la dernière période, Jean-Pierre Thorn a réalisé des films consacrés à la culture hip-hop «Faire kifer les anges»,«On n’est pas des marques de vélo».

Aujourd’hui, il nous entraîne dans le sillage d’une « Caravane des droits des femmes » venue du Sud. Avec ce film, Jean-Pierre Thorn veut briser la loi du silence et nous alerter sur ces dangers. Il appelle les femmes, quelle que soit leur religion, à prendre conscience de leur force et à engager le combat contre les intégrismes et les discriminations et pour leurs droits.

Au Maghreb, ces «caravanières» vont à la rencontre des femmes pour les informer sur leurs droits, les sensibiliser à la santé et à l’éducation, leur apporter une aide juridique et matérielle. En France, en collaboration avec l’association «Femmes contre les intégrismes», elles cherchent à dialoguer avec les femmes originaires du Maghreb.

Musulmanes ou non musulmanes, les « caravanières » ne cachent pas leur volonté de lutter contre l’intégrisme islamiste qui veut les maintenir dans la soumission et remettre en cause leurs droits universels à l’égalité. Elles nous interpellent sur la situation en France où la lâcheté des uns et le laisser-faire des autres ont favorisé, dans certains quartiers, le développement d’un intégrisme-carcan qui pèse sur la vie quotidienne des femmes, un «intégrisme d’autant plus difficile à combattre qu’il prospère dans le huis clos du communautarisme» (Télérama du 25 novembre).

Mais ce film n’est pas seulement un hommage aux luttes des femmes, c’est aussi un poème épique, un chant d’amour à la beauté des femmes et une grande fête où tous les âges de la femme sont célébrés . Une fête avec danses et musiques, des chants arabo-andalous de Sapho au rap de Bams.

Le film de Jean-Pïerre Thorn (durée 116 minutes), produit par Cargo-Films de Jean-Jacques Beineix, (www.cargofilms.com), est soutenu par l’ACID (Agence du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion).

.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *