23 JUIN 2008 : LETTRE DE L’AFASPA À L’ATTENTION DU PRÉSIDENT MARC RAVALOMANANA

23 JUIN 2008 : LETTRE DE L’AFASPA À L’ATTENTION DU PRÉSIDENT MARC RAVALOMANANA

Pour la libération des paysans malgaches d’Ankorondrano-Analavory condamnés pour leur rébellion d’août 2006


Bagnolet, le 23 Juin 2008

Monsieur Marc RAVALOMANANA, Président de la République de MADAGASCAR

Monsieur le Président,

J’ai adressé un courrier à votre Ambassadeur en France, Monsieur Narisoa RAJAONARIVONY, le 3 juin dernier sollicitant une audience, courrier qui à ce jour est resté sans réponse.

Notre association a eu connaissance de la révolte en août 2006 des habitants du hameau d’Ankorondrano suite à l’expulsion des terres qu’ils exploitaient en productions vivrières par un promoteur qui entend agrandir son parc de loisirs.

Suite à cette révolte qui a fait trois victimes dont une jeune villageoise et deux policiers, les autorités ont procédé à la destruction du village et le tribunal de Miarinarivo a prononcé de lourdes peines en novembre 2007 à l’encontre de vingt et un paysans : treize condamnations à mort, douze années de travaux forcés pour six autres, un an de prison ferme et un an de prison avec sursis.

A l’heure où les populations africaines souffrent de la faim du fait de l’augmentation effrénée des prix des denrées alimentaires importées et que l’on recherche à étendre les terres agricoles, cette expulsion de paysans au profit de l’intérêt particulier d’un promoteur est un véritable non sens. Leurs condamnations est injuste et injustifiable.

C’est pourquoi l’AFASPA a lancé une action de sensibilisation en France et fait circuler une pétition en faveur de la libération des paysans et à leur retour sur leurs terres. Plus de 650 personnes à travers la France ont déjà signé cette pétition qui sera remise à votre ambassade à Paris.

Nous vous demandons par la présente la remise en liberté de ces paysans dont la mission est de participer à nourrir la population malgache qui subit durement la crise actuelle qui touche tout particulièrement l’Afrique.

Dans l’attente de votre réponse, je vous adresse, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.

Jean Paul ESCOFFIER, Président de l’AFASPA


AFASPA (Association française d’Amitié et de Solidarité avec les peuples d’Afrique), 13 rue Pierre et Marie Curie 93170 BAGNOLET (France) / tél. : 01 49 93 07 60 / fax : 01 49 93 08 31 / afaspa@wanadoo.fr / www.afaspa.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *