ACCUEIL
Dernière mise à jour :
dimanche 17 février 2019




   
Derniers articles publiés
dimanche 17 février 2019
Quand le Roi du Maroc fait sa loi en France
Après avoir exigé et obtenu le retrait d’un livre exposé au Centre Pompidou de Beaubourg, relatif aux soldats marocains victimes de la guerre au Sahara occidental, puis demander la déprogrammation de la chanteuse sahraouie Aziza à l’Institut du Monde Arabe, Makhzen ne se sentent plus en France en terre étrangère où le droit d’expression en réunion est légal. Vendredi 15 février une quinzaine de ses nervis sont venus empêcher la tenue d’une conférence organisée à Paris par l’Association de Défense des Droits de l’Homme au (...)

lire la suite de l'article
vendredi 15 février 2019
APPEL A REJOINDRE LE COMITE DE SOUTIEN A MOHAMED KADAMY
Les titulaires du statut de réfugié sont-ils sécurité en France ?
Mohamed Kadamy, Président du FRUD : monnaie d’échange avec le dictateur djijboutien ?
Le dictateur de Djibouti a demandé à la France la mise en examen de Mohamed Kadamy Président du Front pour la Restauration de l’Unité et la Démocratie (FRUD) à Djibouti, et la Justice française s’est exécutée, s’est même précipitée, car la demande initiale de Djibouti émise en juin 2018 était une audition et non une mise en examen. Qui dira que la justice traîne en France ?
Dans le communiqué de l’AFASPA du 3 février nous nous interrogions sur ce que cache cette demande du dictateur sous un prétexte ridicule, à savoir un (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 février 2019
La France sauve une nouvelle fois le soldat Deby
Comme Georges Pompidou (opérations Limousin et Bison en 1969 et 1972), Giscard d’Estaing (opération Tacaud de 1969 à 1977), François Mitterrand (opérations Manta de 1983 à 1984 Epervier 1986 ) et Nicolas Sarkozy (février 2008), Emmanuel Macron procède de son propre chef, à une intervention militaire au Tchad.
Le chef d’État français, fort de son titre de chef des armées, n’a pas jugé utile de consulter les parlementaires sur Sa décision dont le but est de maintenir coûte que coûte le dictateur tchadien installé au pouvoir par (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 février 2019
Le Comité Local AFASPA de Bagnolet vous invite à une séance exceptionnelle au Cin’Hoche
Présentation du film HYENES de Djibril Diop Mambety -version restaurée-
SAMEDI 9 FEVRIER 2019
HYÈNES, le film culte du réalisateur sénégalais Djibril Diop Mambéty, sera présenté dans une version entièrement restaurée SAMEDI 9 FÉVRIER à 21h AU CIN’HOCHE 6 rue Hoche à Bagnolet (méro Galliéni). Il sera précédé à 19h de 2 films "Deweneti" & "Un transport en commun" de Diana Gaye suivis d’un débat avec la réalisatrice.
L’association des femmes djiboutiennes KARERA prépare pour les spectateurs un buffet où ils pourront se grignotter entre les deux projections. Le Comité Local de l’AFASPA présentera sa table de littérature.
Hyènes (...)

lire la suite de l'article
mercredi 6 février 2019
Ils se sont opposés à la guerre d’Algérie, les amis des frères témoignent.
Centre culutrel algérien 171, rue de la Croix Nivert 75015 Paris jeudi 21 février 18h30
Des membres de l’ACCA, des 4ACG et de JR, témoignent de leur refus et de leur dénonciation de la guerre faite au peuple algérien. Ils avaient vingt ans, ils étaient pacifistes, chrétiens, communistes, pour des motifs moraux et/ou idéologiques, ils ont fait le choix de s’opposer à une guerre coloniale. Choix individuel, choix difficile, un engagement en conscience qui les a conduits jusqu’à la prison et à l’exil pour défendre des valeurs apprises.
Contre l’oubli, une rencontre-débat où écouter et entendre leurs voix (...)

lire la suite de l'article