ACCUEIL
Dernière mise à jour :
dimanche 19 juillet 2020




   
Derniers articles publiés
dimanche 19 juillet 2020
Communiqué de la Ligue de Protection des Prisonniers Politiques dans les prison marocaines
Grève de la faim de 48h des prisonniers politiques sahraouis dans les prisons marocaines de Kenitra et Tiflet2
Les prisonniers politiques sahraouis de la prison centrale de Kenitra et de la prison locale, Tiflet 2, en grève de la faim en solidarité avec leur compagnon Ahmed Elbachir Ahmed Esbaai, Président honoraire de l’Association sahraouie de protection des prisonniers politiques.
Le vendredi 17 juillet 2020, les prisonniers politiques sahraouis (groupe Gdiem Izik) Abdullah Elwali Ahmed Ramdan El Khfawni, Mohamed Lamine Abdin Hadi, Elbachir Elaabed Mehdar Khada et Muhammad Hassana Ahmed Salem Bourial ; (...)

lire la suite de l'article
samedi 11 juillet 2020
Un pays sans justice est un pays qui appelle à la révolte1
Par Khadija Ryadi
Khadija Ryadi, militante des droits de l’Homme lance un cri d’alarme sur l’instauration du mode de gouvernement par la violence au Maroc et particulièrement depuis le confinement dû à la pandémie. Une crainte qui et partagée ailleurs comme à Madagascar où la Plateforme de la société civile signale des chars dans les rues pour faire appliquer les mesures de prévention à l’égard du Covid19.
Kamal Ammari, Rachid Chyne, Karim Chaib, Nabil Zouhri, Abdellah Hajili, et bien d’autres, pour ne citer que (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 juillet 2020
Au-delà des regrets. Décrypter l’histoire du colonialisme pour combattre le racisme
A l’occasion des 60 ans de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, le roi de Belgique a adressé une lettre ouverte au peuple congolais, via le président Félix Tshisekedi dans laquelle il qualifie étrangement d’« époque de l’Etat indépendant » les années où son aïeul, le roi Léopold II avait fait du Congo sa propriété privée et mis en place un régime basé sur l’exploitation du caoutchouc par le travail forcé !
Philippe de Belgique reconnaît qu’à cette époque « des actes de violence et de cruauté ont été commis, qui pèsent (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 juillet 2020
Le gouvernement malgache doit entendre la société civile pertinente et responsable
PLATE-FORME NATIONALE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DE MADAGASCAR (PFNOSCM / VOIFIRAISANA)
COMMUNIQUE
Le vrai patriotisme en cette période de célébration du 60ème anniversaire du retour de l’indépendance se traduit avant tout par une volonté réelle de chaque responsable à tous les niveaux de progresser vers un changement drastique de mentalité ainsi que dans le style de gouvernance des affaires nationales s’il est vrai que leur priorité est sincèrement de sortir la population malagasy de la paupérisation indigne d’un être humain dans laquelle s’engouffre la majorité en ce moment.
Depuis quinze jours, une (...)

lire la suite de l'article
mardi 30 juin 2020
« Îles Éparses » malgaches. Hold-up néocolonial contre Droit et Souveraineté
La France, ancienne puissance colonisatrice, reste un acteur majeur des enjeux contrariant la souveraineté nationale malgache : le retour dans l’actualité de la question des dites-« îles Éparses » en atteste.
Toutes à l’intérieur des 200 milles marins de la Zone Economique Exclusive (ZEE) de Madagascar, les « îles Éparses malgaches de l’océan Indien » sont Europa, Bassas da India et Juan de Nova d’une part, situées dans le canal du Mozambique, et Glorieuses au nord de la Grande Île. Dès avant la colonisation, (...)

lire la suite de l'article