ACCUEIL
Dernière mise à jour :
jeudi 13 septembre 2018




   
Derniers articles publiés
jeudi 13 septembre 2018
Les Comités AFASPA vous accueillent à la Fête de l’Humanité
Les 13, 14 et 15 septembre au Village du Monde, allée Che Guevarra
Cette année encore, c’est dans une ambiance chaleureuse que discussion et dégustation feront bon ménage dans notre stand où nous vous proposons de découvrir
notre table de littérature où Michèle Decaster dédicacera son livre "Irréductibles sahraouies, femmes et hommes en Résistance"
l’artisanat africain
et les célèbres boissons du bar : le punch de la Solidarité, le planteur des Luttes, le Bissap de l’Amitié, le gingembre du Malicieux et le thé de l’Indépendance (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 septembre 2018
Le faux prétexte de la souveraineté pour justifier la torture des prisonniers de Gdeim Izik
Le site portugais Por un Sahara libre dénonce l’engrenage judiciaire dans lequel le gouvernement marocain enlise la situation des prisonniers politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik :
Un an après la confirmation de leur peines les prisonniers politiques sahraouis sont toujours torturés dans les geôles marocaines, dans l’attente d’une nouvelle décision de la Cour suprême marocaine.
L’attente de cette décision donne de l’espoir aux prisonniers, aux familles et à leur soutien. En effet, en 2016, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 26 août 2018
Ce que cache le bruit autour de la grâce royale de 188 prisonniers du Hirak
Libérer des personnes qui n’auraient jamais dû aller en prison ne relève pas d’un geste d’humanité, mais permet de cacher la réalité peut-être oubliée de la population marocaine et surtout à l’étranger. Car ce sont par centaines que l’on compte les prisonniers d’opinion qui croupissent et sont victimes de maltraitances et tortures dans les geôles du roi.
En premier lieu il faut savoir qu’il y a eu 790 condamnations suite aux manifestations du Hirak ; les prisonniers libérés étaient parmi ceux qui avaient les plus (...)

lire la suite de l'article
jeudi 23 août 2018
"La Flotille de la Liberté" illégalement arraisonnée par l’armée israélienne
Sarah Katz arrêtée pour "délit" de solidarité avec les Gazaouis
Sahrah Katz, démographe, spécialiste d’analyse de données retraitée du CNRS a été arrêtée par l’armée israélienne et le maintenue en centre de rétention avant d’être expulsée. Notre camarade participait à la Flotille de la Liberté pour Gaza. L’arraisonnement du bateau "Freedom" sur lequel elle avait embarqué a eu lieu dans les eaux internationales par un navire qui participait quelques jours avant à des manœuvres avec la marine française dans la rade de Toulon.
Bonjour de Marseille !
Comme tout l’équipage et (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 août 2018
D’un continent à l’autre, le néocolonialisme rapporte gros
Accaparements, exploitation et pollution des terre des peuples indigènes, des crimes que la justice peine à condamner, voire à faire respecter ses condamnations...
Le Courrier International révèle qu’en Équateur, c’est après 25 ans de procédure judiciaire qu’un collectif d’indiens d’une région amazonienne a gagné son procès à l’encontre que le géant pétrolier Chevron Texaco, reconnu responsable de dégâts environnementaux. Depuis 2011 le plus grand pollueur de la planète refusait de payer l’amende de 9,5 milliards de (...)

lire la suite de l'article