ACCUEILL’AFASPA vous conseille...LIVRES
Dernière mise à jour :
mercredi 27 juillet 2022





   
Neuf raisons de dire NON à l’agriculture contractuelle des entreprises d’huile de palme à huile
dimanche 24 juillet 2022
sur le web : www.wrm.org.uy/fr
Cyrille Bolloré, le fils de son père Vincent, et nouveau patron du groupe éponyme, a trouvé une nouvelle formule pour accroître ses activités dans le secteur de l’agriculture/alimentation. C’est un concept "Gagants/Perdants » qui lui évite d’accaparer des terres tout en siphonnant leurs productions... en sauvant les apparences.

A première vue, cela peut sembler vertueux, mais ce type d’agriculture contractuelle est très dangereux et surtout désavantageux pour les paysans. La publication " Neuf raisons de dire NON à l’agriculture contractuelle " éditée en anglais et en français, par le Mouvement mondial pour les forêts tropicales dévoile le dessous des cartes.

NEUF RAISONS DE DIRE NON À L’AGRICULTURE CONTRACTUELLE DES ENTREPRISES D’HUILE DE PALME

Pourquoi les paysans sont-ils perdants lorsqu’ils produisent pour l’industrie de l’huile de palme ? Sur la base du retour d’expérience en Amérique latine, en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud-Est.

Un travail rendu possible grâce aux contributions de Misereor/KZE (Allemagne), de l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement (Sida) par l’intermédiaire de la Société suédoise pour la conservation de la nature (SSNC) et de Pain pour le prochain, de Suisse. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement l’opinion officielle des contributeurs ou de leurs bailleurs de fonds.

WRM Av Bolivie 1962 BIS CP 11500 Montevideo, Uruguay Tél. : +598 2605 6943 Email : wrm@wrm.org.uy