ACCUEILL’Afrique bouge> Tchad
Dernière mise à jour :
mardi 4 mai 2021





   
Communiqué de l’Union Nationale pour le Développement et le Renouveau (RNDP)
dimanche 1er novembre 2020
La représentation en Europe et en France du RNDP du Tchad dénonce les multiples atteintes au fonctionnement des organisations de l’opposition par les organes de répression d’Idriss Déby afin de se maintenir au pouvoir en muselant les voix discordantes au discours officiel.

Communiqué de presse- N° 003/RUNDREF/2020

Une fois encore, une fois hélas, le régime tyrannique et despotique d’Idriss Déby Itno et son parti-état le MPS, au pouvoir depuis 31 ans, se sont illustrés dans ce qu’ils savent le mieux faire : la répression brutale.

Depuis deux jours (29 ET 30 0ctobre 2020), ils se sont rendus coupables d’un harcèlement aussi scandaleux que vulgaire sur les responsables de l’opposition démocratique des principaux partis de l’opposition démocratique et de leurs leaders :

-   Saleh Kebzabo, pour l’Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau

-   Succès Masra , pour Les Transformateurs

-   Et Mahamat Ahmat Al Habo pour le Parti pour les Libertés et le Développement, sans parler des dirigeants des associations des défense des droits de l’homme et d’autres membres des mouvements citoyens .

Encerclement des sièges des partis et des domiciles des responsables, assignation à résidence sans mobile juridique, interruption intempestive des réunions par des agents de la sécurité publique, puis assignation à résidence sans justification, entraves multiples à la libre de circulation des personnes, intimidations constantes des militants et sympathisants, instauration d’un climat de terreur quotidienne.

Telle est la situation qui prévaut aujourd’hui à Ndjaména au moment où le MPS et ses affidés se réunissent en concertation élargie du parti-Etat, pompeusement dénommée forum national inclusif, une gigantesque mascarade de fait, de la poudre aux yeux, pour distraire le peuple tchadien et détourner son attention des problèmes fondamentaux qui résultent de la gestion chaotique et erratique du système Déby : cherté de la vie, délestages quasi permanents, coupures à répétition , impossibilité d’accès à Internet et aux réseaux sociaux , sans parler du système de santé déficient en cette période de pandémie planétaire .

La Représentation de l’UNDR en Europe en France :

-  réaffirme son indéfectible soutien aux forces démocratiques tchadiennes,

-  dénonce vigoureusement cet acharnement liberticide et antidémocratique du MPS et de son président,

-  condamne fermement ces graves atteintes aux droits des citoyens,

-  invite la communauté nationale et internationale, la France en particulier (principal soutien à la dictature de Idriss Déby Itno ) à exercer toutes pressions afin cesse cette inadmissible violation des droits et libertés fondamentales.

Le Représentant de l’UNDR en Europe et en France,

ZANG NEZOUNE Mahamat. driss