ACCUEILL’Afrique bougeLutte transnationale des communautés riveraines des plantations des filiales Bolloré
Dernière mise à jour :
vendredi 25 septembre 2020





   
Lutte transnationale des communautés riveraines des plantations des filiales Bolloré

Depuis 2013 les communautés riveraines des plantations d’huile de palme des filiales du groupe Bolloré se sont organisées pour lutter ensemble contre les méfaits de l’exploitation dans le cadre d’un développement dont le principe du "gagnant gagnant" a été mis à mal par les pratiques dominantes des entreprises. L’ONG Le RéAct a conduit des missions d’observation et rédigé des rapports sur les conditions d’exploitation des plantations. Ces expertises ont été utiles aux communautés paysannes pour faire entendre leur voix.

Elles ont pu se mettre en rapport avec leurs collègues du Cambodge qui subissent les mêmes difficultés de vie et de travail.

Depuis 2013, chaque année à l’occasion des assemblées générales des actionnaires du groupe Bolloré elles manifestent dans leurs pays respectifs devant le siège des filiales et un collectif d’organisations se rassemble devant la tour Bolloré à Puteaux pour alerter les actionnaires de l’utilisation de leurs investissements et des méfaits sur les populations locales et l’environnement naturel.

Articles publiés dans cette rubrique
lundi 25 mai 2020
Texte collectif à l’occasion des assemblées générales d’actionnaires Bolloré & Socfin
“Business as usual” chez Socfin et Bolloré
Chaque année depuis 2016 des actions sont menées simultanément en Afrique, en Asie, en France et à Luxembourg pour interpeller devant leurs sièges, les dirigeants et gros actionnaires du groupe Bolloré à l’occasion de l’assemblée générale. Cette année, l’épidémie a rendu difficile toute action physique. Cependant, la coalition d’ONG qui soutient les luttes des riverains a organisé une mobilisation en ligne pour dénoncer ce qu’il se passe encore aujourd’hui dans les plantations malgré la crise, et les conflits dénoncés (...)

lire la suite de l'article
lundi 10 juin 2019
Rapport de mission du RéAct sur les plantations du Groupe SOCFIN
Le rapport du ReAct sur les abus persistants autour des plantations de Socfin, est le résultat d’une étude de cas transversale à 5 pays (Libéria, Cameroun, Sierra Leone, Cambodge et Côte d’Ivoire) où l’exploitant prend des engagements unilatéraux largement très insuffisants qu’il ne respecte pas.
Rapport / DÉVELOPPEMENT INSOUTENABLE
MAI 2019
L’AGRICULTURE IRRESPONSABLE TROPICALE
Un contre-rapport sur le cas Socfin au regard des communautés locales
Disponible sur le site du RéAct : (...)

lire la suite de l'article