ACCUEILL’Afrique bougeCentrafrique
Dernière mise à jour :
mardi 8 mai 2018





   
Articles publiés dans cette rubrique
lundi 18 décembre 2017
Centrafrique 1966-1979 : L’Elysée avance puis retire le trône
Jean Chatain, membre de l’AFASPA, écrit régulièrement dans notre revue Aujourd’hui l’Afrique, a publié cet article dans l’Humanité en novembre 2017.
Parmi la cinquantaine d’interventions militaires décidées par Paris en Afrique subsaharienne, de la proclamation des indépendances formelles (1960) au début des années 90, celle concernant le Centrafrique constitue sans doute l’exemple le plus caricatural de l’arbitraire casqué "françafricain". 31 décembre 1965, l’Elysée, soucieux de se débarrasser d’un David Dacko jugé plus à (...)

lire la suite de l'article
lundi 27 janvier 2014
Barthélemy Boganda, un parcours trop tôt brisé
Une contribution de Jean Bosco Peleket dans le cadre du colloque sur le cinquantenaire des martyrs et des espoirs assassinés, qui peut éclairer utilement sur la situation en Centrafrique.
De nos héros africains vite réduits au silence de la mort par les ennemis de l’Afrique, Barthélemy Boganda est peut-être l’un des moins connus. L’homme n’a pas mobilisé les médiats internationaux de son vivant. Il faut dire que la France des palais qui a partie liée avec les grandes manufactures, les sociétés coloniales des (...)

lire la suite de l'article
samedi 7 décembre 2013
La France en Centrafrique
SOUS COUVERT DE MANDAT DE L’ONU, LA DÉFENSE DU PRÉ-CARRÉ
Position de l’AFASPA
Le 5 décembre 2013, le Conseil de sécurité de l’ONU a autorisé un déploiement militaire en RCA « pour une période de douze mois », avec une clause de révision à six mois. La résolution dote la Misca (Mission internationale de soutien à la Centrafrique, « sous conduite africaine ») d’un mandat de protection des civils et de stabilisation du pays, mais elle prévoit aussi la création d’un fonds fiduciaire pour financer ses activités et instaure une commission d’enquête sur les droits de l’Homme. La résolution envisage (...)

lire la suite de l'article
jeudi 9 mai 2013
Relations France-Centrafrique - Lettre au Ministre de Affaires Etrangères
Lors de l’Assemblée générale de l’AFASPA la situation en Centrafrique a été discutée et décision a été prise d’adresser un courrier à Laurent Fabius Ministre des Affaires Etrangères. Nous la publions ci-dessous.
Monsieur le Ministre,
La République Centrafricaine, ancienne colonie française, pays exsangue malgré ses richesses en terres arables et en ressources naturelles (bois, diamant), reste un pays fragile sur le plan sécuritaire. La situation dramatique actuelle est en grande partie l’aboutissement de l’ingérence (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 mai 2007
LE VIOL, COMME CRIME DE GUERRE
Rendre justice aux victimes de Centrafrique
La République Centrafricaine, qui n’a pas encore ratifié le Protocole des Droits des Femmes en Afrique adopté par l’Union Africaine en juillet 2003, s’avoue incapable de juger les crimes commis à l’encontre des populations durant le conflit de novembre 2002 à mars 2003. A l’époque les troupes du général Bozizé s’opposaient à celles du président de l’époque Ange Félix Patassé aidé de son côté par les mercenaires du congolais Jean-Pierre Bemba, du français Paul Baril et du tchadien Abdoulaye Miskine. La Cour Pénale (...)

lire la suite de l'article