ACCUEILL’Afrique bouge< Rwanda
Dernière mise à jour :
jeudi 20 juillet 2017





   
Articles publiés dans cette rubrique
dimanche 13 avril 2014
Rwanda
RWANDA 1994. QUELLES RESPONSABILITÉS FRANÇAISES DANS LE GÉNOCIDE ?
article de Jean Chatain
RWANDA 1994. QUELLES RESPONSABILITÉS FRANÇAISES DANS LE GÉNOCIDE ?
Jean Chatain
7 avril 1994, le génocide commençait à se déchaîner à partir de la capitale rwandaise. Un million de martyrs en une centaine de jours. Vingt ans plus tard, de nombreuses questions demeurent sans réponse. En particulier, celles concernant le rôle joué par la France non seulement lors du génocide lui-même, mais auparavant, durant toute la période de la guerre civile (octobre 1990-août 1994).
Préparé par un pouvoir central confronté depuis octobre 1990 (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 novembre 2011
COLLOQUE
Nouveaux apports sur l’implication de la France dans le génocide des Tutsi du Rwanda
Depuis la Commission d’enquête citoyenne (CEC) de 2004, aucune rencontre d’importance n’a fait le point sur l’implication de la France dans le génocide des Tutsi en 1994. Pourtant d’importants apports ont été faits depuis : côté français avec, par exemple, la diffusion de documents provenant d’archives de l’Élysée, côté rwandais avec la publication des travaux des commissions Mucyo et Mutsinzi. D’autres documents ou témoignages, provenant du TPIR, d’autres procédures judiciaires ou de travaux de chercheurs, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 7 avril 2010
APPEL CITOYEN
France-Rwanda : Faire toute la lumière sur les "erreurs"
Le jeudi 25 février dernier le président Nicolas Sarkozy s’est rendu au Rwanda. C’était la première visite d’un chef de l’Etat français depuis 1994, date du génocide des Tutsis et du massacre des Hutus qui s’y opposèrent.
À l’occasion de cette visite le Président de la République a évoqué de « graves erreurs d’appréciations », des « erreurs politiques » et une certaine « forme d’aveuglement » en parlant de la politique de la France au Rwanda entre 1990 et 1994.
Depuis 1994, ces « erreurs » ont commencé à être décrites et (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 février 2010
« VISITE ECLAIR » DE NICOLAS SARKOZY AU RWANDA
Une insulte de plus aux victimes du génocide
C’est un fait aujourd’hui indéniable que les autorités françaises par l’intermédiaire de l’ambassade de France étaient informées de la présence de « listes noires » préparées pour un massacre. Des coopérants internationaux, des journalistes ont témoigné du soutien de militaires français qui ont entraîné des miliciens Hutus. Les recherches sur le financement d’armes à destination de l’armée rwandaise, passée en quelques mois de 5 000 à 40 000 hommes, ont mis en évidence l’implication de la France. Des travaux universitaires ont (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 février 2007
LES RENCONTRES DE L’AFASPA
Débat sur le génocide au Rwanda et les responsabilités qu’il a impliquées
A l’occasion de sa réunion du 3 Février, le Bureau National de l’AFASPA avait invité Dafroza Gauthier, Présidente de la Communauté Rwandaise de France et Alain Gauthier, Président du Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda à débattre de la situation au Rwanda. Voici, en résumé, leurs interventions, les questions posées à nos interlocuteurs et leurs réponses.
Le génocide de 1994 qui a fait en 3 mois, plus d’un million de morts (sur une population d’environ sept millions d’habitants) n’est pas le résultat d’une révolte (...)

lire la suite de l'article