ACCUEILL’Afrique bouge< Maroc
Dernière mise à jour :
jeudi 13 septembre 2018





   
Ce que cache le bruit autour de la grâce royale de 188 prisonniers du Hirak
dimanche 26 août 2018
Libérer des personnes qui n’auraient jamais dû aller en prison ne relève pas d’un geste d’humanité, mais permet de cacher la réalité peut-être oubliée de la population marocaine et surtout à l’étranger. Car ce sont par centaines que l’on compte les prisonniers d’opinion qui croupissent et sont victimes de maltraitances et tortures dans les geôles du roi.

En premier lieu il faut savoir qu’il y a eu 790 condamnations suite aux manifestations du Hirak ; les prisonniers libérés étaient parmi ceux qui avaient les plus courtes peines. Les leaders du mouvement qui ont écopé de 10, 15 et 20 ans de prison sont toujours sous les verrous, tout comme les habitants de Jerada et de Zagora qui, eux aussi, ont conduit un mouvement de protestations du fait de la marginalisation de leur région.

Aucun journaliste, aucun étudiant de l’UNEM,aucun islamiste non violent n’ont bénéficié de cette grâce.

C’est également le cas des prisonniers politiques sahraouis qui sont une cinquantaine dispersés dans 6 prisons. Seulement 3 d’entre eux purgent leur peine dans leur pays à la "prison noire" d’El Ayoun. Les autres sont éloignés de leur pays. Leurs familles et leurs amis doivent faire des centaines de kilomètres pour les visiter et leur apporter une assistance.

C’est le cas des 19 membres du groupe de Gdeim Izik qui ont été dispersés aux quatre coins du Maroc après la sentence du tribunal de Salé en septembre 2017. Ils ont entamé 8 grèves de la faim pour protester de cette nouvelle brimade. Les acquis sur leurs conditions de détention obtenus après de longues grèves de la faim ont été remis en cause lors des différents transferts qu’ils ont connus.

Le roi Mohamed VI aurait été bien inspiré de suivre les prescriptions du Comité contre la torture de l’ONU qui, en décembre 2016, a condamné le Maroc pour les aveux obtenus sous la torture de Naama Asfari, qui ont constitué les seules preuves de culpabilité sur lesquelles est basée la condamnation à 30 ans de prison. Le Comité de l’ONU a exigé une indemnisation pour les préjudices subis, exigence restée sans suite. Mais les fêtes religieuses et les anniversaires du trône se suivent et aucun prisonnier sahraoui n’a droit à une quelconque grâce.

Et si cela ne suffisait pas à leur malheur, des étudiants arrêtés à Marrakech ont été bastonnés par les gardiens de la prison d’Ait Melloul le jour de Laid.

Le statut de prisonnier politique n’existe pas pour les autorités marocaines, car il n’y en a pas : toute personne qui conteste la mauvaise gouvernance du pays, les atteintes aux droits humains,la corruption,revendique le droit de vivre dignement ou le droit à l’autodétermination, est taxé de criminel.

Dans la rubrique :
  1. VERITE ET JUSTICE pour les victimes du régime marocain
    5 décembre 2006

  2. 41 ARTISTES INTERROGENT SUR LA DISPARITION DE MEHDI BEN BARKA
    11 février 2007

  3. Police et Justice marocaines célèbrent le 1er Mai à leur manière
    10 mai 2007

  4. Maroc : retour aux années de plomb ?
    17 juin 2007

  5. LA REPRESSION POLICIERE RESTE L’OUTIL DU DIALOGUE SOCIAL DE LA MONARCHIE MAROCAINE
    10 juin 2008

  6. VIOLENTS AFFRONTEMENTS A ASSA (sud du Maroc)
    31 octobre 2008

  7. UNE GREVE DE LA FAIM POUR LE DROIT DE TRAVAILLER
    7 décembre 2008

  8. LE MAROC DÉBOUTÉ
    2 avril 2009

  9. AU MAROC ON BAILLONNE, ON REPRIME L’OPPOSITION DEMOCRATIQUE
    24 juin 2009

  10. Affaire Ben Barka : encore une dérobade devant la nécessité de vérité !
    3 octobre 2009

  11. Matraques et tir à balles réelles contre les mineurs de l’Office Chérifien des Phosphates
    12 mai 2010

  12. ASSOURDISSANT SILENCE SUR LA REPRESSION AU MAROC !
    24 février 2011

  13. MANIFESTATIONS AU MAROC : Caméras et micros français en berne ?
    21 mars 2011

  14. Diplomatie française : encore une bavure !
    28 mars 2011

  15. L’Association Marocaine des droits de l’homme refuse de cautionner
    28 avril 2011

  16. LE POUVOIR MAROCAIN NE TOLERE PAS LA CONTESTATION
    31 mai 2011

  17. Torture et procès truqué pour Zakaria Moumni
    4 juin 2011

  18. La double arnaque du référendum royal au Maroc
    28 juin 2011

  19. Les anciens détenus politiques marocains continuent la lutte
    6 juillet 2011

  20. Lettre ouverte de Khalid Jamaï à Alain Juppé
    13 juillet 2011

  21. Dimanche 23 octobre 2011 à 15h à Paris
    20 octobre 2011

  22. 46ème anniversaire de la disparition de Mehdi Ben Barka
    27 octobre 2011

  23. Mouvement du 20 février au Maroc : Réprimé, mais toujours en marche !
    30 janvier 2012

  24. LES JEUNES MAROCAINS INQUIETS
    13 juin 2012

  25. Museler la contestation au royaume
    23 août 2012

  26. ATTAC MAROC dénonce l’offensive répressive généralisée
    21 janvier 2013

  27. IGNORANCE OU MENSONGE ?
    10 avril 2013

  28. INTERVENTION DE LA FAMILLE DE MEHDI BEN BARKA
    30 octobre 2013

  29. Justice pour Zakaria Moumni torturé par la DST marocaine
    24 novembre 2013

  30. Les avocats cibles de la "Justice" marocaine
    17 février 2014

  31. L’OMDH vole au secours du directeur général de la DST
    8 mars 2014

  32. Observations préliminaires de Mme Navi Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, lors d’une conférence de presse à Rabat, Maroc, 29 mai 2014
    31 mai 2014

  33. Wafa Charaf, coupable de solidarité ouvrière !
    17 juillet 2014

  34. Arrestation arbitraire de Michèle Decaster, secrétaire générale de l’AFASPA
    12 août 2014

  35. Message de prison de Wafae CHARAF
    19 août 2014

  36. L’ambassade du Maroc à Paris refuse de recevoir une délégation
    18 septembre 2014

  37. Vérité et Justice pour Mehdi Ben Barka
    21 octobre 2014

  38. Double peine en Appel pour Wafae Charaf
    22 octobre 2014

  39. FORUM MONDIAL DES DROITS DE L’HOMME OU MARKETING MAROCAIN ?
    3 novembre 2014

  40. Solidarité avec Wafae Charaf, prisonnière politique marocaine
    12 décembre 2014

  41. Les autorités marocaines épinglées par le rapport de mission d’ERMDH
    3 avril 2015

  42. Ali LMRABET, Marocain sans papier au Maroc ?
    19 juin 2015

  43. La Voie Démocratique empêchée de mener sa campagne électorale
    1er septembre 2015

  44. LE MAROC ÉPINGLÉ A GENÈVE
    16 octobre 2015

  45. Campagne internationale de solidarité avec Wafa Charaf
    27 janvier 2016

  46. LUTTE CONTINUE DES PAYSANS D’IMIDER (Maroc)
    19 mai 2016

  47. Droits de l’Homme et liberté de la presse
    25 juin 2016

  48. Malgré la répression la lutte continue chez Maghreb Steel
    8 juillet 2016

  49. A propos de la disparition de Rachif Rafaa
    10 août 2016

  50. LA COLÈRE GRONDE AU MAROC SUITE AU CRIME ODIEUX !
    31 octobre 2016

  51. RAPPORT D’AMNESTY INTERNATIONAL 2016 Maroc/Sahara occidental
    22 février 2017

  52. Mouvement du Rif : la trahison des clercs
    14 juin 2017

  53. Résumé du rapport de la commission d’investigations sur la situation dans la province d’Al Hoceima
    19 juillet 2017

  54. LE MAKHZEN ASSASSINE TOUJOURS !
    10 août 2017

  55. 52ème anniversaire de l’enlèvement et de la disparition de Mehdi Ben Barka
    26 octobre 2017

  56. Attaques croissantes contre des associations des droits humains progressivement muselées
    25 janvier 2018

  57. La République française récompense un tortionnaire pour ses « loyaux services »
    28 juin 2018

  58. Ce que cache le bruit autour de la grâce royale de 188 prisonniers du Hirak
    26 août 2018