ACCUEILSahara Occidental> Actualité du Sahara Occidental
Dernière mise à jour :
mercredi 11 octobre 2017





   
Enlevée et sequestrée par les autorités marocaines
Délit d’amitié avec les Sahraouis
vendredi 8 août 2014
Après quelques heures de repos je poste sur le site de l’AFASPA le récit des sévices que j’ai subis de la part des autorités marocaines à l’aéroport d’El Ayoun, capitale du Sahara occidental, occupé illégalement par le royaume du Maroc depuis novembre 1975, date de l’agression militaire.

J’étais venue passer trois semaines chez des amis sahraouis au Sahara occidental occupé par le Maroc, comme je le fais depuis plusieurs années en dehors des missions d’observation de procès. Je suis arrivée à El Ayoun le mercredi 6 août 2014 à 18h50 via Casablanca. A ma descente de l’avion, en arrivant à la porte de l’aéroport j’ai vu un homme en civil me filmer. Je me suis dit "déjà", étant habituée à être photographiée, filmée, écoutée et suivie dès que je mets les pieds au Sahara occidental ou à Guelmim et Tan Tan dès que je rencontre les résistants sahraouis. Cette situation je l’ai connue en 2002, 2008, 2010, 2012 et 2013. La suite pourtant m’a surprise.

Un homme en civil s’est saisi de mon passeport sans se présenter et a disparu plus d’une demi heure. A son retour il m’a dit que je devais repartir par l’avion qui m’avait amenée, étant "indésirable". Je lui ai fait remarquer qu’« indésirable » n’est pas un terme juridique et que cela ne suffit pas pour me contraindre à partir. J’ai exigé d’être présentée à une autorité judiciaire.

Leurs demandes conciliantes, m’invitant à "être raisonnable" ont bien vite été suivies d’intimidations verbales et physiques. Après s’être saisis de mon sac de voyage, un policier a tenté de m’arracher mon bagage à main. Il m’a tordu le bras pour y parvenir. Ensuite ils m’ont poussée et tirée par les bras. Je me suis retrouvée au sol, ils m’ont traînée, mais se sont arrêtés à la porte, de crainte que les passagers de l’avion aperçoivent cette scène non prévue à leur scénario... Ils ont alors eu recours au commandant de bord qui m’a expliqué ramener souvent des Marocains, expulsés de France... et que si je ne repartais pas en avion, je devrais voyager en taxi jusqu’à Casablanca ! J’ai répété que cette injonction était illégale et que je voulais une décision judiciaire, comme pour les expulsions des étranger de France que je désapprouve d’ailleurs.

Vers 21h15 les policiers en civil sont revenus vers moi pour m’annoncer que j’allais être conduite en taxi devant une autorité judiciaire (des fourbes et des menteurs). Devant cette vingtaine de personnes (toutes en civil) j’ai senti qu’il y avait un gros risque d’enlèvement et j’ai exigé qu’un policier en tenue m’accompagne. J’ai voulu prévenir le Consulat de France et des défenseurs des droits de l’homme sahraouis, mais ils me l’ont interdit. Tout était donc clair. J’ai tenté de téléphoner, l’un d’eux, plus vindicatif que les autres a tenté de se saisir de mon téléphone qui est tombé à terre. Je l’ai récupéré mais la batterie avait été éjectée et il l’a éloigné d’un coup de pied alors qu’un autre m’a retenue. La scène a été filmée comme la plupart des échanges. Qu’ils osent montrer ces images de policiers « courageux » malmenant une femme qui vient de fêter ses 67 printemps !

Ils m’ont dit (et encore menti) que la batterie me serait rendue dans le taxi. Je m’en suis rapprochée pour la réclamer. Refus de leur part, refus de la mienne de monter à bord. Trois policiers m’y ont alors poussée, pendant qu’un quatrième entré par l’autre porte me tirait par le corps. Je précise que je n’ai pas été tabassée, seulement rudoyée à deux reprises : dans l’aéroport et devant le taxi. J’ai été enlevée contre ma volonté à 21h30 de l’aéroport d’El Ayoun et séquestrée dans un véhicule présenté comme étant un taxi. Par la suite je n’ai pas été expulsée d’Agadir, ayant fait valoir que cette expulsion aurait été illégale car sans décision judiciaire alors que j’étais entrée en toute légalité à Casablanca.

Deux hommes en civils sont montés à bord en sus du chauffeur. Trois fourgons des GUS (Groupes Urbains de Sécurité) nous ont "escortés" jusqu’à la sortie d’El Ayoun ainsi qu’un véhicule banalisé qui fut seul à nous suivre jusqu’à la sortie du territoire non autonome du Sahara occidental. Direction Agadir m’a-t-on annoncé alors. Pour quoi y faire ???

Durant le voyage j’ai craint plusieurs fois que nous ayons un accident : le chauffeur roulait « à tombeau ouvert », téléphonant sans cesse ou répondant à des appels alors qu’une circulation importante de gros camions venant en face l’éblouissait souvent. Je ne pouvais m’attacher, les ceintures à l’arrière ne pouvant être accrochées. D’ailleurs personne n’était attaché. Les deux portières à l’arrière étant bloquées, si nous avions eu un accident nous n’aurions pu sortir nous-mêmes. On ne m’a permis qu’une seule fois d’aller aux « toilettes » plus d’une heure après que j’en aie eu fait demande. Il fallait que mes « accompagnateurs » téléphonent à droite et à gauche pour m’y autoriser, de même pour que je puisse avoir accès à mon bagage à main enfermé dans le coffre. Le chauffeur ne s’est pas arrêté dans l’un des restaurants devant lesquels nous sommes passés, mais à la dernière pompe à carburant où les WC femmes étaient d’une puanteur écœurante, sans chasse d’eau ni porte, dans un couloir dont la porte n’avait pas de serrure.

Ma deuxième demande d’arrêt n’a pas été exhaussée car nous approchions d’Agadir. Pourtant c’est à Inzgen qu’on a prétendu me débarquer vers 4h30 devant un hôtel miteux où d’ailleurs personne n’avait réservé de chambre. J’ai refusé de quitter la voiture un policier est intervenu à la demande du chauffeur, mais il a fait droit à mon exigence d’être conduite dans un hôtel correct à Agadir.

J’ai été reçue très courtoisement par la Vice Consul de France à Agadir et j’ai demandé à être reçue à l’Ambassade de France. Prévenu de ce qui s’était passé par les militants sahraouis défenseurs des droits de l’Homme, un attaché avait tenté de me joindre à deux reprises alors que mon téléphone était hors d’usage. Je n’ai pas pu prévenir mes amis ou ma famille de la suite des événements avant le lendemain après-midi après avoir racheté une batterie à Agadir.

Le lendemain de mon enlèvement, une avocate canadienne a été contrainte à repartir dans l’avion qui venait de l’amener à El Ayoun. Elle venait, elle aussi, visiter une amie sahraouie rencontrée à Genève lors d’une cession du Conseil des droits de l’homme au Palais des Nations Unies.

Voilà ce qu’il en est des progrès des autorités marocaines en matière de droits de l’homme, dans ce territoire non autonome, pour lequel elles n’ont aucun mandat international ni autorité légale.

Michèle DECASTER

Secrétaire Générale de l’AFASPA

Documents joints à cet article :
Images jointes à cet article :
  • Taille : 1588 par 2852
  • Poids : 2.1 Mo
  • Titre : Délire de la presse marocaine
  • Format : JPG
 
Dans la rubrique :
  1. Visite royale en terre colonisée
    3 avril 2006

  2. UN AN DE REPRESSION CONTINUE
    5 juin 2006

  3. AMINATOU HAIDAR EN VISITE AU PARLEMENT EUROPEEN
    5 juin 2006

  4. GREVE DE LA FAIM A LA PRISON D’EL AAIUN DEPUIS LE 4 SEPTEMBRE
    13 septembre 2006

  5. Débat à la Fête de l’Humanité
    14 septembre 2006

  6. Cyber-café : lieu de prédilection pour l’arrestation des sahraouis
    18 septembre 2006

  7. Le Maroc essuie un échec cuisant au sommet du Mouvement des Non-alignés
    19 septembre 2006

  8. Etat de santé très alarmant pour des grèvistes de la faim
    25 septembre 2006

  9. AMINATOU HAÏDAR EN FRANCE
    5 octobre 2006

  10. Le Parlement européen dénonce le refus du Maroc de lui permettre la visite du territoire sahraoui
    5 octobre 2006

  11. Le Haut Comité des Droits de l’Homme de l’ONU épingle le Maroc sur sa répression au Sahara Occidental occupé
    15 octobre 2006

  12. AMINATOU HAÏDAR : LE RETOUR EN TERRITOIRE OCCUPE "gueule de bois" pour le colonisateur, enthousiasme pour la population sahraouie
    18 novembre 2006

  13. Déchaînement de la police marocaine lors de la Journée Internationale des Droits de l’Homme
    11 décembre 2006

  14. Arrestation d’Ennaama ASFARI à Smara
    6 janvier 2007

  15. Procès sous surveillance policière à Smara - Sahara Occidental
    15 janvier 2007

  16. ARRESTATION D’UN JOURNALISTE SUEDOIS A EL AYOUN
    20 février 2007

  17. Trafic de stupéfiants sous protection des généraux marocains ?
    24 février 2007

  18. La police marocaine réprime une manifestation indépendantiste sahraouie à Dakla
    15 mars 2007

  19. LE MAROC MIS EN ECHEC A L’ONU
    15 mai 2007

  20. REDOUBLEMENT DE VIOLENCE CONTRE LES SAHRAOUIS
    25 mai 2007

  21. LA JUSTICE MAROCAINE AUX ORDRES DE LA POLITIQUE COLONIALISTE
    31 mai 2007

  22. DES VOYAGEURS MALVENUS AU SAHARA OCCIDENTAL OCCUPE PAR LE MAROC
    7 août 2007

  23. Alors que les pourparlers de paix entre le Maroc et le Front Polisario reprennent sous l’égide de l’ONU...
    8 août 2007

  24. L’ETAT MAROCAIN FAIT UNE NOUVELLE ENTRAVE AU DROIT DE TEMOIGNER ET DE CIRCULER DES SAHRAOUIS
    16 octobre 2007

  25. Le Juge Baltasar Garzón ouvre une information judiciaire pour délit de génocide marocain au Sahara Occidental
    6 novembre 2007

  26. DES MORTS QUI DENONCENT LA REPRESSION DE "NOTRE AMI LE ROI"
    2 décembre 2007

  27. ARRESTATIONS DE SYNDICALISTES EUROPEENS ET SAHRAOUIS
    19 février 2008

  28. APPEL EN FAVEUR DES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS EN GREVE DE LA FAIM
    12 mars 2008

  29. SOLIDARITE AVES LES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS
    29 mars 2008

  30. Le Sahara Occidental interdit de visite ?
    25 avril 2008

  31. LA SOLIDARITE EXPRIMEE AU AVEC LE PEUPLE SAHRAOUI
    26 mai 2008

  32. DEUX ETUDIANTS SAHRAOUIS ASSASSINES LORS D’UN SIT-IN
    5 décembre 2008

  33. ENLEVEMENT ET VIOL D’UNE JEUNE FILLE SAHRAOUIE
    24 février 2009

  34. La marche contre le mur de la honte marocain
    28 avril 2009

  35. ONU : Les droits de l’Homme à géométrie variable
    23 mai 2009

  36. Des militants sahraouis réveillent la MINURSO
    26 mai 2009

  37. 4ème report du procès des militants sahraouis en grève de la faim depuis le 4 avril
    2 juin 2009

  38. UN PROCES HAUTEMENT POLITIQUE POUR LES MILITANTS SAHRAOUIS DE TANTAN
    9 juillet 2009

  39. Le Maroc veut briser la résistance sahraouie
    28 août 2009

  40. Nouvelle vague de répression au Sahara Occidental
    22 septembre 2009

  41. Le Sahara occidental dans l’étau marocain
    19 novembre 2009

  42. RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A AMINATOU HAÏDAR
    16 décembre 2009

  43. Nouvelle étape dans l’Intifada pacifique sahraouie
    17 mars 2010

  44. LES PRISONNIERS POLITIQUES SAHRAOUIS EN GREVE DE LA FAIM
    1er avril 2010

  45. LA FRANCE (officielle) se déshonore une nouvelle fois
    4 mai 2010

  46. GRÈVE DES TRAVAILLEURS SAHRAOUIS À LAAYOUNE
    10 août 2010

  47. Liberté pour les prisonniers politiques sahraouis
    26 septembre 2010

  48. La provocation du Maroc, empêtré dans son déni de justice, tombe à l’eau
    6 octobre 2010

  49. Une nouvelle facette de l’Intifada pacifique sahraouie
    18 octobre 2010

  50. L’armée marocaine tue un Sahraoui de14 ans
    25 octobre 2010

  51. MASSACRE COLONIAL AU SAHARA OCCIDENTAL OCCUPE PAR LE MAROC
    13 novembre 2010

  52. LE SURREALISME DE LA JUSTICE MAROCAINE
    9 janvier 2011

  53. LA JUSTICE MAROCAINE DANS LE MARAIS
    15 février 2011

  54. 9ème grève de la faim pour les 3 prisonniers politiques sahraouis pour exiger un procès équitable
    13 avril 2011

  55. LES TROIS MILITANTS SAHRAOUIS LIBERES
    14 avril 2011

  56. Manifestations sahraouies réprimées par la police marocaine
    16 août 2011

  57. Rapport des prisonniers politiques sahraouis
    1er septembre 2011

  58. Les Sahraouies privées d’une patrie indépendante... les femmes d’Afrique s’en mêlent !
    1er octobre 2011

  59. Assassinats, arrestations, tabassages et pillages, la colonisation marocaine suit son court au Sahara occidental
    3 octobre 2011

  60. Grève de la faim des 23 prisonniers politiques sahraouis à Salé
    2 novembre 2011

  61. 27ème jour de grève de la faim des prisonniers politiques sahraouis
    27 novembre 2011

  62. Au 38ème jour de grève de la faim, les prisonniers politiques
    9 décembre 2011

  63. Le Parlement européen rejette l’accord de pêche UE/Maroc dans les eaux du Sahara occidental
    14 décembre 2011

  64. Harcèlement sur les prisonniers politiques sahraouis de Gdeim Izik
    22 février 2012

  65. Jugement contestable et contesté pour les prisonniers sahraouis de Dakhla
    23 avril 2012

  66. Le NON du Secrétaire Général de l’ONU au roi du Maroc
    3 septembre 2012

  67. "Les yeux de Chimène" du Ministre français pour le régime marocain
    26 septembre 2012

  68. Visite de l’envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental
    2 novembre 2012

  69. TOTAL ILLEGAL AU SAHARA OCCIDENTAL
    5 décembre 2012

  70. "Droit à la vérité, réparation et réformes : quelles avancées et quelles perspectives pour la justice transitionnelle ?"
    22 janvier 2013

  71. Le royaume marocain présente un modèle de justice coloniale
    18 février 2013

  72. Feu vert de l’ONU à la répression des manifestations
    30 avril 2013

  73. Un jeune sahraoui tué par les forces de répression marocaines
    23 septembre 2013

  74. A propos de l’accord de pêche Union Européenne/Maroc
    13 novembre 2013

  75. Coup de griffe à la légalité internationale au Parlement européen
    10 décembre 2013

  76. MEILLEURS VŒUX DE SMARA SOUS OCCUPATION COLONIALE
    1er janvier 2014

  77. Les droits de l’Enfant au Sahara occidental ? Les mêmes que pour les adultes...
    18 janvier 2014

  78. Naama Asfari dénonce le mensonge de l’OMDH
    14 mars 2014

  79. SAHARA OCCIDENTAL : territoire interdit ?
    20 avril 2014

  80. Lettre à M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, 7 août 2014
    8 août 2014

  81. Enlevée et sequestrée par les autorités marocaines
    8 août 2014

  82. Décès en prison à Dakhla du militant sahraoui des droits de l’homme, Hassana Elouali Aaleya. Les autorités marocaines responsables ?
    1er octobre 2014

  83. Sahara Occidental : RASSEMBLEMENT SAMEDI 8 NOVEMBRE À 15h PLACE DU TROCADERO
    6 novembre 2014

  84. L’ambassadeur du Maroc pris la main dans le sac
    19 décembre 2014

  85. Isabel Lurenço expulsée du Sahara occidental
    24 février 2015

  86. Torture morale supplémentaire pour les prisonniers politiques de Gdeim Izik
    18 mars 2015

  87. Nouvelle provocation du Conseil de sécurité au peuple sahraoui
    30 avril 2015

  88. Grève de la faim d’une mère sahraouie
    12 juin 2015

  89. Procès sous tutelle policière pour Salah Lebsir
    11 août 2015

  90. 40 ANS D’OCCUPATION COLONIALE DU SAHARA OCCIDENTAL : ÇA SUFFIT !
    4 novembre 2015

  91. EN GRÉVE DE LA FAIM ILLIMITÉE
    1er mars 2016

  92. Appel urgent pour les prisonniers politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik en grève de la faim à la prison de Rabat-Salé
    4 avril 2016

  93. Naâma Asfari : Lettre ouverte de prison
    9 avril 2016

  94. Le Conseil de Sécurité de l’ONU prolonge le mandat de la MINURSO
    1er mai 2016

  95. Le coup de sang printanier de Mohamed VI empêtre diplomatie et justice marocaines
    11 août 2016

  96. Inondations catastrophiques au Sahara occidental
    6 novembre 2016

  97. Communiqué des prisonniers politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik
    22 décembre 2016

  98. Conférence de presse de l’ASVDH
    12 mars 2017

  99. Communiqué de presse des osbervateurs internationaux
    18 mars 2017

  100. Solidarité avec les grévistes de la faim deSmara
    18 avril 2017

  101. Nouvelles alarmantes au procès des prisonniers politiques de Gdeim Izik
    18 mai 2017

  102. CRI D’ALERTE DES AVOCATES FRANÇAISES DU PROCÈS DE GDEIM IZIK
    18 juin 2017

  103. Résumé de l’audience du 5 juin 2017
    30 juin 2017

  104. Communiqué des prisonniers politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik
    15 juillet 2017

  105. Verdict du procès honteux des 24 militants de Gdeim Izik
    20 juillet 2017

  106. Nouvelle mesure de rétorsion à l’encontre des prisonniers politiques de Gdeim Izik
    26 septembre 2017