ACCUEILL’Afrique bouge> Madagascar
Dernière mise à jour :
mercredi 29 novembre 2017





   
Lettre de l’AKFM (Parti du Congrès de l’Indépendance de Madagascar) à Marius FRANSMAN, Vice-ministre sud-africain des Relations internationales et de la Coopération, Chef de la Délégation de la Troïka de la SADC
lundi 20 août 2012

Lettre de l’AKFM (Parti du Congrès de l’Indépendance de Madagascar) à Marius FRANSMAN, Vice-ministre sud-africain des Relations internationales et de la Coopération, Chef de la Délégation de la Troïka de la SADC


À Son Excellence M. le Vice-Ministre Marius FRANSMAN, Chef de la Délégation de la Troïka de la SADC,

Son Excellence,

À l’occasion de l’énième séjour actuel de votre Délégation à Madagascar, dans le cadre de la résolution de la soit disant « crise malgache »,

Le « Parti du Congrès de l’Indépendance de Madagascar » (AKFM), parti ayant lutté, durant toute son existence, et ce depuis 1958, pour l’Indépendance de Madagascar, la Paix et le Progrès social, aux côtés du Peuple malgache, et ce à travers tous les Régimes et Républiques qui se sont succédés dans l’Histoire de Madagascar, tient à communiquer à votre actuelle Mission et, à travers elle, l’ensemble de la Communauté Internationale impliquée dans l’actuelle crise à Madagascar :

• Que l’AKFM constate, au jour d’aujourd’hui, que la majorité du Peuple Malgache, se trouvant dans une pauvreté croissante, commence à s’indigner légitimement contre les actions considérées comme actes d’ingérence avérée dans ses affaires nationales, de la Communauté Internationale, dont la SADC se détermine comme un de ses piliers, dans la partie Sud du Continent Africain ;

• Que les soit disant « recherches de voies pour faire sortir notre pays de la crise actuelle » initiées par la Communauté Internationale et plus particulièrement par la SADC, se sont soldées jusqu’ici par des échecs récurrents et cuisants ;

• Qu’il est également de notoriété publique, que votre dernière initiative de faire rencontrer l’actuel Président de Transition Andry RAJOELINA et l’ancien président démissionnaire Marc RAVALOMANANA, aux Seychelles en est, encore une fois, la preuve incontestable et non contestée ;

• Que l’AKFM, reconnaissant devant la décision des Pays africains sur l’élection de la nouvelle Présidente de la Commission de l’Union Africaine, Son Excellence Madame ZUMA, espère que cette Commission apportera un nouveau souffle dans les résolutions des crises en Afrique ;

• Que l’AKFM est également reconnaissant que le Président de la République de l’Afrique du Sud, Son Excellence Monsieur Jacob ZUMA, soit désigné actuellement comme médiateur dans la résolution de la crise malgache actuelle ; qu’il appelle respectueusement ainsi sa clairvoyance, en mettant au premier plan les intérêts supérieurs d’une Nation, comme il en a été, lors des années de lutte du Peuple Sud-Africain contre l’Apartheid, période où la solidarité entre le parti African National Congress (ANC) et le Parti du Congrès de l’Indépendance de Madagascar (AKFM) a été l’image d’une solidarité internationale entre les Peuples épris de Paix et de Progrès.

• Que de tout ce qui précède, notre Parti AKFM, convaincu de refléter par la présente lettre, l’aspiration de la majorité des Malgaches, prie respectueusement votre Mission actuelle, et à travers elle la Communauté Internationale, de laisser dorénavant le Peuple malgache régler lui-même ses propres problèmes et de le laisser chercher ses propres voies pour la sortie de la crise actuelle.

En espérant vivement donc une bonne compréhension de la présente de votre part,
Veuillez recevoir, Son Excellence, notre haute considération.

Au nom du Parti AKFM,
Le Président : Eric RAKOTOMANGA
Le Secrétaire Général : Solofo RAZANATOANDRO

Antananarivo, le 11 Août 2012


Dans la rubrique :
  1. Vient de sortir : "Ho tonga anie ny Fahafahana ! QUE VIENNE LA LIBERTÉ !", de Gisèle RABESAHALA
    27 juillet 2006

  2. 70ème ANNIVERSAIRE DU SYNDICALISME MALGACHE : Colloque syndical international sur "LES DÉFIS DU SYNDICALISME MALGACHE FACE AUX CHANGEMENTS DANS LE MONDE", les 10 et 11 août à Antananarivo
    29 juillet 2006

  3. COLLOQUE INTERNATIONAL DU 70ème ANNIVERSAIRE DU SYNDICALISME MALGACHE : "LES DÉFIS DU SYNDICALISME MALGACHE FACE AUX CHANGEMENTS DANS LE MONDE" (Antananarivo, 10-11 août 2006)
    5 septembre 2006

  4. DECLARATION DE L’AKFM (Parti du Congrès de l’Indépendance de Madagascar) à propos des événements d’avril 2007
    14 mai 2007

  5. DECLARATION COMMUNE DES ORGANISATIONS SYNDICALES MALGACHES sur les dispositions sociales des projets de lois sur les investissements à Madagascar et sur les Zones et Entreprises Franches
    9 juillet 2007

  6. MADAGASCAR : ABSENCE DE DIALOGUE SUR LE PROJET MINIER DE RIO TINTO À TAOLAGNARO (EX-FORT-DAUPHIN)
    9 juillet 2007

  7. DES PEINES CAPITALES ET DES EMPRISONNEMENTS POUR L’EXEMPLE ?
    16 janvier 2008

  8. LIBERTÉ POUR LES PAYSANS MALGACHES D’ANKORONDRANO-ANALAVORY CONDAMNÉS (dont 13 à mort !) POUR AVOIR REFUSÉ DE SE FAIRE "DÉSQUATTERISER" EN AOÛT 2006
    24 juin 2008

  9. PÉTITION "POUR LA LIBÉRATION DES PAYSANS MALGACHES CONDAMNÉS" (Voir plus bas le RAPPEL DES FAITS) / PETITION "FREE THE CONDEMNED MALAGASY PEASANTS" (See below the REMINDER OF THE FACTS)
    3 septembre 2008

  10. Censure sur le crime colonial de 1947 à MADAGASCAR
    26 novembre 2008

  11. Plus de 2000 SIGNATURES ENREGISTREES du monde entier. La campagne pour la libération des paysans continue : Exprimez votre solidarité, SIGNEZ ET FAITES SIGNER ! / MORE THAN 2000 REGISTERED SIGNATURES from all the world. MRS BAKOLALAO RAMANANDRAIBE RANAIVOHARIVONY, MALAGASY MINISTER OF JUSTICE, HAS NOT YET DEIGNED TO ANSWER OUR MAIL OF JULY 4TH, 2008. The campaign goes on : Express your solidarity, SIGN AND MAKE SIGN ! * * * PÉTITION "POUR LA LIBÉRATION DES PAYSANS MALGACHES D’ANKORONDRANO-ANALAVORY CONDAMNÉS" (Voir plus bas le RAPPEL DES FAITS) / PETITION "FREE THE CONDEMNED MALAGASY PEASANTS OF ANKORONDRANO-ANALAVORY" (See below the REMINDER OF THE FACTS)
    18 décembre 2008

  12. LE PEUPLE MALGACHE AU DÉFI DE NOUVELLES FORMES DE NÉOCOLONIALISME AGRAIRE
    26 décembre 2008

  13. MADAGASCAR : L’AFASPA COHÉRENTE ET CONSÉQUENTE
    9 mai 2009

  14. INCENDIE INACCEPTABLE DU SIÈGE DE L’AKFM
    29 décembre 2010

  15. BRADERIE DES TRAVAILLEURS MALGACHES ET DES RICHESSES NATURELLES. L’avenir de Madagascar est en jeu
    22 avril 2011

  16. Madagascar : Gisèle Rabesahala, mère Courage et « Mère de la nation », s’est éteinte à 82 ans à Antananarivo le 27 juin 2011
    29 juin 2011

  17. QUAND LES « COLONS » DICTENT LEURS LOIS !
    12 novembre 2011

  18. MADAGASCAR : DES « INDIGNéS » CONTESTENT LES PRATIQUES POLITIQUES
    22 novembre 2011

  19. Madagascar. Lettre ouverte de la société civile concernant l’exploitation de l’ilménite à Manakara
    31 décembre 2011

  20. Fuites de dioxyde de soufre à l’usine d’Ambatovy
    8 avril 2012

  21. Lettre de l’AKFM (Parti du Congrès de l’Indépendance de Madagascar) à Marius FRANSMAN, Vice-ministre sud-africain des Relations internationales et de la Coopération, Chef de la Délégation de la Troïka de la SADC
    20 août 2012

  22. Le 28 septembre, 19h, à Paris - Projection-Débat : "Madagascar : L’insurrection de l’île rouge"‏
    26 septembre 2012

  23. MADAGASCAR : DES PRÉDATIONS À GRANDE ÉCHELLE DU SOUS-SOL
    29 octobre 2012

  24. Projection du film « Je veux ma part de Terre - Madagascar » de Frédéric Lambolez et Jean-Marie Pernelle, suivie d’un débat sur « Les accaparements de terres à Madagascar et les luttes actuelles »
    11 avril 2013

  25. « Accaparements des terres à Madagascar : Echos et témoignages du terrain - 2013 »
    16 novembre 2013

  26. Invitation à une PROJECTION du documentaire « Je veux ma part de terre. Madagascar » en présence de Perle ZAFINANDRO
    11 avril 2014

  27. 14 JUILLET 2016 : MOBILISATION CONTRE UN PROJET MINIER ET RÉPRESSION à SOAMAHAMANINA (MADAGASCAR)
    17 juillet 2016

  28. SOAMAHAMANINA, MADAGASCAR : MOBILISATION POPULAIRE et ARRESTATION des RESPONSABLES de l’association VONA ce 22 septembre 2016
    23 septembre 2016

  29. APPEL A LIBéRER LES RESPONSABLES DE L’ASSOCIATION VONA qui regroupe les représentants des communautés locales opposées au projet d’exploitation minière à Soamahamanina - Madagascar
    28 septembre 2016

  30. JYUXING MINES « JETTE L’ÉPONGE »... QUI VIVRA VERRA !... EN TOUT CAS, QUID DES MILITANTS INCARCÉRÉS ?...
    10 octobre 2016