ACCUEILSahara Occidental> Les actions de solidarité avec le peuple sahraoui
Dernière mise à jour :
samedi 22 avril 2017





   
Souscription pour l’envoi de missions d’observation aux procès des militants sahraouis devant les tribunaux marocains
20 Sahraouis devant le Tribunal militaire de Rabat, 134 devant la juridiction civile
jeudi 16 décembre 2010
L’AFASPA lance une souscription afin de financer les frais de mission d’observation (transport et hébergement) pour les procès des militants sahraouis devant les tribunaux marocains au Maroc et au Sahara occidental. Le collectif d’associations qui coordonne en France l’envoi d’observatrices et observateurs ne dispose d’aucune subvention et ne compte que sur le fruit des activités des association et des dons de leurs militants. Le Maroc qui multiplie les procès et les reports des audiences espère un essouflement de notre soutien et des moyens financiers. Nous leur prouverons qu’en France la solidarité populaire répondra toujours "présente" auprès du peuple sahraoui qui lutte avec dignité et courage pour le respect des droits de l’homme et du droit à l’autodétermination.

Depuis 2002 une quinzaine de mission d’observation françaises ont été dépêchées au Sahara occidental et au Maroc pour assister aux procès défenseurs des droits de l’homme ou de militants sahraouis revendiquant la mise en oeuvre du référendum d’autodétermination inscrite dans le plan de Paix de l’ONU de 1991 et accepté par les deux parties au conflit.

Ces missions, organisées en coordination entre les organisations françaises, ont permis de rendre compte des conditions dans lesquelles se déroulaient ces parodies de procès, dont les débats et les sentences n’avaient pas la même teneur en l’absence d’observateurs étrangers.

Le procès en cours actuellement concernant les 7 militants qui ont arrêtés à leur retour d’une visite dans les campements de réfugiés sahraouis installés en Algérie, en est une illustration. La justice marocaine qui nage en pleine illégalité (3 des prévenus sont incarcérés depuis le 8 octobre 2009 en infraction avec le code pénal)n’arrive pas à tenir ce procès et les provocations les plus grossières ont été mises en scène pour que les audiences ne se tiennent pas (voir les rapports en pièce jointes).

La répression qui a suivi le démentellement du camp de la Liberté à Laayoune a conduit à l’arrestation de 146 personnes, dont 19 ont été déférés devant un Tribunal militaire. Ce sont des dizaines de procès qui auront lieu au Sahara occidental et au Maroc. Elles et ils, ont retrouvé la quarantaine de Sahraouis incarcérés dans les Prisons du Roi pour des peines de 1 à 15 ans de prison.

ASSURONS-LES DE NOTRE SOLIDARITE ACTIVE par une présence dans les moments importants que sont les procès colonialistes.

Adressez-vos dons à l’AFASPA 13 rue Pierre et Marie Curie 93170 Bagnolet ou par virement au RIB en pièce jointe en nous en informant à cette adresse AFASPA@wanadoo.fr

Pour les femmes et les hommes sahraouis, les jeunes et les vieillard qui résistent au joug colonial et n’abandonnent pas leurs rêves de Liberté, nous offrons ce poème de Paul Eluard écrit en 1942 sous l’occupation allemande. (en pièce jointe)

Documents joints à cet article :