ACCUEILCommuniqués l’AFASPAINITIATIVES DE SOLIDARITE
Dernière mise à jour :
jeudi 10 août 2017





   
50 ans de Françafrique, ça suffit !... Manifestons le 13 juillet à Paris de République à Baudelique, puis Bal populaire !
jeudi 8 juillet 2010

50 ans de Françafrique, ça suffit ! Arrêtons le soutien aux dictateurs ! Soutenons les peuples africains !

Le 14 juillet à Paris, des unités militaires de 14 pays africains défileront sur les Champs - Elysées, au côté des troupes françaises. Convoqués par Nicolas Sarkozy, les chefs d’État, amis de toujours de la France et des réseaux de la Françafrique : les Gnassingbé (Togo), Bongo (Gabon), Compaoré (Burkina Faso), Déby (Tchad), Sassou Nguesso (Congo Brazzaville), Biya (Cameroun) seront présents dans la tribune présidentielle.

Ceux-là, ainsi que d’autres dictateurs et putschistes, responsables pour certains du massacre d’une partie de leur population et du maintien de celle-ci dans la pauvreté, viendront s’assurer du soutien politique, économique et militaire et de leur enrichissement personnel auprès de leur ancienne puissance coloniale.

La France qui, durant la colonisation, avait abondamment pillé les ressources et utilisé les peuples comme réservoir de main d’oeuvre, poursuit depuis 50 ans sa politique par tous les moyens, au détriment du développement des pays concernés, ce qui amène de nombreux africains à migrer pour nourrir leurs familles.

Dans la plupart des pays concernés, les gouvernements de la France ont éliminé ou se sont rendus complices des assassinats de leaders qui ont combattu pour l’indépendance de leur pays comme Patrice Lumumba, Medhi Ben Barka, Félix Moumié, Ruben Um Nyobé, Ernest Ouandié, Thomas Sankara, Sylvanus Olympio, Farhat Hached...

Les autorités françaises ont mis en place des dictateurs, intégrés dans les réseaux de la Françafrique où ils côtoient l’Etat major de l’Armée, l’Elysée et des grandes entreprises comme Total, Bouygues, Bolloré, ou Areva. De l’Afrique de l’Ouest au Maghreb où Ben Ali et Mohamed VI prospèrent sur le dos de leurs peuples, l’héritage du colonialisme est toujours présent.

Aujourd’hui encore, la plupart des élections dans ces pays sont truquées, les opposants souvent emprisonnés, parfois torturés ou assassinés, par ceux là même qui défileront le 14 juillet , avec la complicité des autorités françaises. A cette politique françafricaine s’ajoute une agriculture exportatrice européenne et la recolonisation des terres qui détruisent les productions locales, accélèrent le réchauffement climatique et contraignent les paysans africains à fuir les campagnes ou à migrer vers l’Europe. Cette « Europe Forteresse » qui fabrique des sans papiers, les exploite et les expulse sous couvert d’accords de réadmission codifiés dans la Directive Européenne de la Honte, au mépris de la Convention Européenne des Droits de l’Homme.

CONTRE :
• Le soutien de la France aux dictateurs qui vivent impunément des rapports néocoloniaux au détriment du développement de leurs pays et du bien-être des populations ;
• La torture, les massacres, les assassinats politiques, les trafics d’armes, et l’impunité de leurs auteurs et de leurs complices ;
• La vie chère et la hausse des produits de première nécessité en Afrique ;
• Le pillage du continent par les pays riches par le biais de leurs multinationales, de la Banque Mondiale et du FMI ;
• L’impunité, la criminalité financière et les paradis fiscaux et judiciaires ;
• La politique africaine de la France menée par Nicolas Sarkozy et ses prédécesseurs.

POUR :
• La démocratie et des élections libres et transparentes ;
• Le respect des droits humains ;
• L’annulation de la dette illégitime payée par les peuples africains ;
• L’accès de tous à l’alimentation, à l’eau, à la santé, à l’éducation, à l’emploi, à l’habitat, et à la justice ;
• Une vraie mobilisation contre le Sida et le paludisme ;
• La régularisation de tous les Sans Papiers : Grévistes en lutte depuis 8 mois et Marcheurs partis de Paris le 1er Mai pour aller interpeller les dictateurs africains réunis à Nice le 31 mai, tous ensemble unis et déterminés dans un combat commun ;
• La fermeture des bases militaires françaises en Afrique et l’arrêt de l’aide militaire et policière française aux dictateurs sous couvert d’Aide Publique au développement.

Nous, organisations françaises et africaines, exigeons un partenariat entre l’Europe et l’Afrique pour le développement et l’émancipation de l’Afrique hors de la tutelle du gouvernement français.

Manifestons contre la Françafrique !

Place de la République (Angle du Bd Magenta), Paris, le 13 juillet, à 18 h.

Premiers signataires : Sortir du Colonialisme, Survie, Union des Populations du Cameroun, CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques de la Diaspora Camerounaise), CNR‐MUN (Conseil National pour la Résistance ‐ Mouvement Umnyobiste Cameroun/Allemagne), Mouvement panafricaniste de Munich (AK Panafrikanismus München), Fédération des Congolais de la Diaspora (Congo‐Brazzaville), ACTUS / prpe ( Tchad), CAAC Comores, Attac Gabon, PCOT, FTCR (Tunisie), La Voie Démocratique (Maroc), Comité pour le Respect des Libertés et des Droits Humains au Sahara Occidental (CORELSO), Collectif Gazy Tia Tanindrazana (GTT, Madagascar), ARD (Alliance Républicaine pour le Développement, Djibouti), Uguta‐Toosa (Djibouti), AFASPA, MRAP, Droits Devant, CEDETIM, IPAM, ACCA ‐ Agir aujourd’hui contre le Colonialisme, Afriques en lutte, Respaix Conscience Musulmane (RCM), Réveil des Consciences, « 93 au coeur de la République », L’Association Culturelle des Travailleurs Immigrés de Turquie (ACTIT), FASTI, Anges Gardiens du Gabon, Plate Forme de Veille et d’Actions pour le Gabon, Ministère de la Régularisation de Tous les Sans papiers, CNT, Union Syndicale Solidaires, les Alternatifs, NPA, Parti des Indigènes de la République (PIR), FASE, Parti de Gauche, PCF, Les Verts


Dans la rubrique :
  1. La Communauté Rwandaise de France appelle à manifester contre l’ordonnance du juge Bruguière
    7 décembre 2006

  2. SEMAINE ANTI COLONIALE DU 17 AU 25 FEVRIER 2007
    20 février 2007

  3. JOURNEE INTERNATIONALE DE SOUTIEN AUX PRISONNIERS D’OPINION EN TUNISIE
    22 février 2007

  4. 8 MARS : Journée Internationale des Femmes
    3 mars 2007

  5. Une Semaine rwandaise en Europe
    10 mars 2007

  6. L’AFASPA est signataire de la pétition "APPEL POUR UNE ÉMISSION SUR LES MIGRATIONS À FRANCE TÉLÉVISIONS"
    23 juin 2007

  7. WANAKAT CANA KANAKY
    29 avril 2008

  8. PREMIER BAL ANTICOLONIAL, 21 juin, Fête de la musique, 21 juin, Place d’Aligre à Paris 12ème
    11 juin 2008

  9. Appel à un meeting de solidarité avec les luttes au Maghreb
    7 juillet 2008

  10. Commémoration de l’admission des Comores aux Nations Unies
    4 novembre 2008

  11. CONFERENCE DEBAT ANTI COLONIALISTE
    9 novembre 2008

  12. 44ème anniversaire de l’enlèvement de Mehdi Ben Barka
    28 octobre 2009

  13. Faites connaissance avec l’A.S.E.P.T. (Association Santé Education et Prévention à Teichibé au Mali)
    21 janvier 2010

  14. RENCONTRE DE FEMMES /BURKINA FASO/EQUATEUR/FRANCE
    17 avril 2010

  15. FORUM CITOYEN FRANCE-AFRIQUE
    27 mai 2010

  16. LA MARCHE MONDIALE DES FEMMES
    8 juin 2010

  17. 50 ans de Françafrique, ça suffit !... Manifestons le 13 juillet à Paris de République à Baudelique, puis Bal populaire !
    8 juillet 2010

  18. Il faut libérer Halima Bil’a et ses quatre enfants arbitrairement emprisonnés à Djibouti
    31 juillet 2010

  19. Afrique-France, une même menace pour la souveraineté économique : le groupe bolloré
    15 novembre 2016

  20. LE PLUS ANCIEN PRISONNIER POLITIQUE DJIBOUTIEN, MOHAMED AHMED JABHA EN DANGER DE MORT
    25 mars 2017