ACCUEILActualités
Dernière mise à jour :
mercredi 26 avril 2017





   
Réaction au discours de Dakar du 26 juillet 2007
LETTRE OUVERTE À NICOLAS SARKOZY
Plusieurs écrivains africains se joignent à RAHARIMANANA pour répondre au président français
vendredi 10 août 2007

Libération , vendredi 10 août 2007 [ Rebonds ]


LETTRE OUVERTE À NICOLAS SARKOZY

Plusieurs écrivains africains se joignent à RAHARIMANANA pour répondre au président français.


Monsieur le Président,

Vous étiez venu dites-vous à Dakar nous parler - nous les Africains -, avec franchise et sincérité, vous étiez donc venu avec tout le fond de votre pensée, car c’est ainsi je crois qu’on qualifie la franchise et la sincérité, un échange sans fard et sans arrière-pensée. Nous prenons donc acte de la conception que vous avez de ce continent et de ses habitants. Vous étiez venu dites-vous pour nous assurer que la France s’associera à nous si nous voulons la liberté, la justice et le droit, mais permettez-moi d’être franc et sincère également.

Au lendemain de votre discours, que faisiez-vous donc avec Omar Bongo, quarante ans de règne dans la dictature, un doyen dites-vous, et quel doyen dans la corruption et l’aliénation de son pays ! De quelle liberté, de quelle justice, de quel droit parlez-vous ? Je n’ose même pas vous poser la question concernant votre sourire à cet autre grand dictateur africain : Muammar al-Kadhafi ! Que dire du don nucléaire que vous lui promettiez ? Il serait maintenant fréquentable ? Sincèrement ? Mais soit... Nous les Africains manquons un peu de raison et ne comprenons pas ces subtilités qui nous éloignent de la nature et de l’ordre immuable des saisons.

Vous étiez donc venu - vidi vici complétera l’autre, regarder en face notre histoire commune. Fort bien ! Votre posture tombe à propos pour une génération d’Africains et de Français avides de comprendre enfin ces drames continuels frappant l’Afrique. Il nous reste simplement à tomber d’accord pour définir le sens de ce mot histoire. Car quand vous dites que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire, vous avez tort. Nous étions au cœur de l’histoire quand l’esclavage a changé la face du monde. Nous étions au cœur de l’histoire quand l’Europe s’est partagé notre continent. Nous étions au cœur de l’histoire quand la colonisation a dessiné la configuration actuelle du monde. Le monde moderne doit tout au sort de l’Afrique, et quand je dis monde moderne, je n’en exclus pas l’homme africain que vous semblez reléguer dans les traditions et je ne sais quel autre mythe et contemplation béate de la nature. Qu’entendez-vous par histoire ? N’y comptent que ceux qui y sont entrés comme vainqueurs ? Laissez-nous vous raconter un peu cette histoire que vous semblez fort mal connaître. Nos pères, par leurs luttes sont entrés dans l’histoire en résistant à l’esclavage, nos pères par leurs révoltes, ont contraint les pays esclavagistes à ratifier l’abolition de l’esclavage, nos pères par leurs insurrections - connaissez-vous Sétif 1945, connaissez-vous Madagascar 1947 ? ont poussé les pays colonialistes à abandonner la colonisation. Et nous qui luttions depuis les indépendances contre ces dictateurs soutenus entre autres par la France et ses grandes entreprises - le groupe de votre ami si généreux au large de Malte par exemple, ou la compagnie Elf.

Savez-vous au moins combien de jeunes Africains sont tombés dans les manifestations, les grèves et les soulèvements depuis cette quarantaine d’années de dictature et d’atteinte aux droits de l’homme ?

Fait-on partie de l’histoire quand on tombe dans un coin de rue d’Andavamamba, les bottes des militaires foulant votre corps et vous livrant aux chiens ? Croyez-vous vraiment que jamais l’homme (africain) ne s’élance vers l’avenir, jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin ? Jamais dites-vous ? Devons-nous l’interpréter comme ignorance, comme cynisme, comme mépris ? Ou alors, comme ces colonisateurs de bonne foi, vous vous exprimez en croyant exposer un bien qui serait finalement un mal pour nous. Seriez-vous aveugle ? Dans ce cas, vous devriez sincèrement reprendre la copie nous concernant. Vous avez tort de mettre sur le même pied d’égalité la responsabilité des Africains et les crimes de l’esclavage et de la colonisation, car s’il y avait des complices de notre côté, ils ne sont que les émanations de ces entreprises totalitaires initiées par l’Europe, depuis quand les systèmes totalitaires n’ont-ils pas leurs collaborateurs locaux ? Car oui, l’esclavage et la colonisation sont des systèmes totalitaires, et vous avez tort de tenter de les justifier en évoquant nos responsabilités et ce bon côté de la colonisation. Mais tout comme vous sûrement, nous reconnaissons qu’il y a eu des "justes". Or vous savez fort bien que les justes n’excusent pas le totalitarisme. Vous avez tort de penser que les dictateurs sont de nos faits. Foccart vous dit peut-être quelque chose ? Et les jeux des grandes puissances - dont la France évidemment, qui font et défont les régimes ? Paranoïa de notre part ? Oui, nous devons résister, et nous résistons déjà, mais la France est-elle franchement de notre côté ? Qui a oublié le Rwanda ? Vous appelez à une "renaissance africaine", venez d’abord parler à vos véritables interlocuteurs, de ceux qui veulent sincèrement et franchement cette renaissance, nous la jeunesse africaine, savons qu’ils ne se nomment pas Omar Bongo, Muammar al-Kadhafi, Denis Sassou Nguesso, Ravalomanana ou bien d’autres chefs d’Etat autoproclamés démocrates.

Nous vous invitons au débat, nous vous invitons à l’échange. Par cette lettre ouverte, nous vous prenons au mot, cessez donc de côtoyer les fossoyeurs de nos espérances et venez parler avec nous. Quant à l’Eurafrique, en avez-vous parlé à Angela ?

Sincèrement et franchement à vous.

Antananarivo, le 3 août 2007

Raharimanana et les écrivains

Boubacar Boris Diop (Sénégal),

Abderrahman Beggar (Maroc, Canada),

Patrice Nganang (Cameroun, Etats-Unis),

Koulsy Lamko (Tchad),

Kangni Alem (université de Lomé),

et l’éditrice Jutta Hepke (Vents d’ailleurs).

http://www.liberation.fr/rebonds/271587.FR.php

© Libération


logo de l’article (site de l’AFASPA) : © Soeuf Elbadawy


Dans la rubrique :
  1. Appel de Bamako (18 janvier 2006)
    6 mars 2006

  2. JOSEPH KI-ZERBO : UN GRAND AFRICAIN NOUS A QUITTÉ
    15 décembre 2006

  3. FORUM SOCIAL MONDIAL de NAIROBI
    25 janvier 2007

  4. FORUM SOCIAL MONDIAL à NAÏROBI : Lalao Randriamampionona (Madagascar)
    29 janvier 2007

  5. CONTRE LE SOMMET FRANCE-AFRIQUE : SOLIDARITE INTERNATIONALE
    11 février 2007

  6. 7ème FORUM SOCIAL MONDIAL - NAIROBI 2007 : 1/Déclaration de l’AG des mouvements sociaux 2/ Déclaration sur la dette
    26 février 2007

  7. REPONSES de Marie-George Buffet, Arlette Laguiller, Ségolène Royal, François Bayrou, Olivier Besancenot et José Bové
    31 mars 2007

  8. DISPARITION DE JEAN SURET-CANALE : 1/ Message de l’AFASPA ; 2/ Témoignage paru dans le journal L’Humanité du 26 juin 2007
    9 juillet 2007

  9. LETTRE OUVERTE À NICOLAS SARKOZY
    10 août 2007

  10. JOURNÉE ANTI-COLONIALISTE ET ANTI-IMPÉRIALISTE À L’OCCASION DU 42ème ANNIVERSAIRE DE L’ASSASSINAT DE MEHDI BEN BARKA
    24 octobre 2007

  11. Denis Sassou Nguesso au Sénat le 6 décembre. Un dictateur à l’honneur...
    4 décembre 2007

  12. SAUVEGARDONS LA LAÏCITÉ DE LA RÉPUBLIQUE
    9 février 2008

  13. L’AFRIQUE REFUSE LA MISERE
    14 avril 2008

  14. MAGHREB DES LUTTES SOCIALES
    14 février 2009

  15. LES PRIX DU COLONIALISME DE L’ANNEE
    25 février 2009

  16. Point d’orgue du concert de Manu Chao à la fête de l’Humanité : la solidarité avec le peuple sahraoui
    16 septembre 2009

  17. Le combat anticolonialiste dans la France d’aujourd’hui est-il dépassé ?
    21 janvier 2010

  18. Les affameurs de l’Afrique persistent et signent
    18 octobre 2010

  19. Appel de l’UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
    2 décembre 2010

  20. Lettre des députés de la délégation GUE/NGL au conseil international et aux organisateurs du Forum Social Mondial.
    8 février 2011

  21. DECLARATION FINALE DU FORUM SOCIAL MONDIAL DE DAKAR
    17 février 2011

  22. « Non à l’engrenage militaire ! Arrêt des bombardements, Cessez-le-feu. Oui aux solutions politiques. »
    31 mars 2011

  23. les luttes des femmes maghrébines pour la démocratie et l’égalité des droits
    29 juin 2011

  24. CONTRE L’OUBLI, POUR LA RECONNAISSANCE DU CRIME
    13 octobre 2011

  25. LES LAUREATS 2012 DU PRIX DU COLONIALISTE ET DE LA FRANÇAFRIQUE
    28 février 2012

  26. LES FEMMES DANS LES MOUVEMENTS D’EMANCIPATION DES PEUPLES, ET APRES ?
    1er mars 2012

  27. ENGAGEMENTS DE FRANÇOIS HOLLANDE
    13 mai 2012

  28. APPEL POUR UN TRAITE DE PAIX ET D’AMITIE ENTRE LA FRANCE ET L’ALGERIE
    14 août 2012

  29. Rassemblement contre la réception à l’Elysée de Blaise Compaoré Lundi 17 septembre 2012 18H30 à Paris à la Fontaine des innocents Paris 1er près des Halles
    17 septembre 2012

  30. COMMEMORATION DU 17 OCTOBRE 1961
    16 octobre 2012

  31. HÉRITAGE COLONIAL ET OPPORTUNITÉS D’ÉMANCIPATION DE NOS PEUPLES D’AFRIQUE, par Ibrahima Sène (PIT/Sénégal)
    29 octobre 2012

  32. LES AFRICAINES CONTRE LA GUERRE
    29 novembre 2012

  33. Ouverture de la Semaine au siège du Parti Communiste Français
    18 février 2013

  34. FORUM SOCIAL MONDIAL de TUNIS du 26 au 30 mars 2013
    8 avril 2013

  35. Manifestations et blocage dans les plantations africaines de Bolloré
    5 juin 2013

  36. Henri Pouillot appelle le Président de la République au devoir moral de la France
    21 juillet 2013

  37. 1/ Communiqué du REPAR : BOLLORÉ VA-T-IL REPONDRE AUX RIVERAINS LE 27 NOVEMBRE ? 2/ REPRESSION EN SIERRA LEONE : ARRESTATION DES PAYSANS EN LUTTE CONTRE LES ACCAPAREMENTS DE TERRE
    26 novembre 2013

  38. A Paris le 10 mai 2014 commémoration de l’abolition de l’esclavage en 1848
    7 mai 2014

  39. L’épidémie de fièvre Ebola, n’est pas due à une malédiction divine
    3 septembre 2014

  40. René Vautier le militant anticolonialiste, cinéaste français le plus censuré, nous a quittés
    4 janvier 2015

  41. Deuxième Légion d’Honneur remise au chef des tortionnaires marocains
    16 février 2015

  42. COLONIAL TOUR 2015
    17 février 2015

  43. Pour un procès en révision des tirailleurs « sénégalais » rescapés du massacre de Thiaroye
    26 avril 2015

  44. Appel à Rassemblement VENDREDI 8 MAI 2015
    5 mai 2015

  45. Lettre au Président de la République
    18 septembre 2015

  46. 50ème anniversaire de l’enlèvement et de la disparition de Mehdi Ben Barka
    24 octobre 2015

  47. Appel à rassemblement public vendredi 18 décembre 2015, de 15h30 à 17h30, devant l’Ambassade de Djibouti, 26 rue Emile Menier Paris 16ème - Métro Porte Dauphine
    16 décembre 2015

  48. Les multinationales contre l’information ?
    26 mars 2016

  49. Appel à Rassemblement : "L’AUTRE 8 MAI 1945"
    24 avril 2016

  50. 51ème anniversaire de l’enlèvement de Mehdi Ben Barka
    26 octobre 2016

  51. Un front des Africains contre le franc CFA le 7 janvier 2017
    7 janvier 2017

  52. Bachir Ben Barka et Me Maurice Buttin mis en examen
    21 janvier 2017

  53. Il y a 60 ans Fernand Iveton, Mohamed Ounnouri et Ahmed Lakhnache étaient guillotinés
    11 février 2017

  54. Ouverture à l’Espace Oscar Nemeyer Place du Colonel Fabien
    21 février 2017

  55. Questions aux candidats à l’élection présidentielle 2017
    22 février 2017

  56. INALCO, 29 mars 2017... Rencontre transdisciplinaire "1947 - 2017, L’INSURRECTION MALGACHE : HISTOIRE UNIVERSITAIRE, MEMOIRES POPULAIRES"
    27 mars 2017

  57. Colloque commémoratif. 29 mars 2017. CRIMES COLONIAUX - 2017 - Reconnaissance ?
    28 mars 2017

  58. Questions aux candidats restées sans réponse !
    22 avril 2017